© 2017 YouCANread. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Instagram Black Round
  • Instagram - Black Circle
  • Noir Icône Instagram

Camille Martins - Aloïsia NIDHEAD

15/12/2017

La prophétie des songes - 1 

Camille Martins

Auteur : Aloïsia Nidhead

Editeur : Autoédition (13/01/2018)

 

Résumé éditeur :

"Tu veux dire que je suis une descendante de Morphée ? Comment en être certaine ?"
Quand deux ados que tout oppose se retrouvent liés par le destin
Jeune fille solitaire, Camille était loin d'imaginer le tour que prendrait sa vie d'ordinaire si paisible. Son quotidien à Geirivilla, petit village normand au cœur d'une forêt domaniale, se trouve bouleversé par une série d'évènements inimaginables. Elle doit affronter une vérité qui la dépasse...
Pour cela, il lui faut déterrer des secrets de famille. Quel lien peut-il y avoir entre un vieux médaillon transmis par sa grand-tante et Alban, le garçon le plus populaire du lycée ?
Une quête aux confins de l'univers onirique où les apparences peuvent être trompeuses. La vaste forêt normande recèle bien plus de mystères qu'il n'y paraît ?

 

Avis :

En parcourant les livres proposés sur SimPlement, je suis tombée sur La prophétie des songes ; la couverture a immédiatement attiré mon regard et le résumé, promettant une immersion dans la mythologie grecque a achevé de me convaincre. Je remercie Aloisia Nidhead de m’avoir confié le premier tome de sa série. Le texte étant en cours de finalisation, je ne m’attarderai pas sur les coquilles que j’ai pu rencontrer.

Je ne sais pas vraiment par où commencer ; La prophétie des songes c’est l’histoire d’une ado, qui va au lycée, qui fait de la gym, on retrouve les filles populaires, les jolis garçons… tout une ambiance lycée qui pourrait paraître un peu clichée. Évidemment Camille est jolie, elle est bonne en gym et elle n’est pas comme les autres. Plutôt discrète, elle ne se lie pas vraiment avec ceux de son âge et n’est proche que de son amie de toujours, Luna. Et puis il y a le beau gosse, qui n’est pas qu’un beau gosse d’ailleurs puisqu’il est un enfant de la DDASS, avec les questionnements et blessures que cela peut engendrer. Le beau gosse dont toutes les filles sont « amoureuses » et qui ne laisse pas Camille indifférente, le beau gosse qui va finir par la remarquer...

Jusque-là pas très original me direz-vous. Pourtant, malgré ces déjà-vu ou ces facilités (?) qu’a choisi l’auteure, j’ai tout de suite bien aimé ma lecture. La plume d’Aloisia Nidhead y contribue sûrement ; c’est bien écrit et on est immergé dans le quotidien de Camille, dans ce coin perdu de Normandie qu’est Geirivilla et qui a tellement de charme. La prophétie des songes nous plonge dans une ambiance feutrée, avec une petite pointe de nostalgie de nos années lycée.
Les personnages, adolescents pour la plupart, n’ont pas grand-chose de remarquable ; à 16 ans, cela ne me surprend pas de ne pas être « marqué » par la vie. Leurs préoccupations premières sont donc les mêmes que celles de tout adolescent lambda. La plongée dans le fantastique va se faire petit à petit… d’abord par une effraction au lycée, puis par l’apparition d’une fleur de cerisier. Plusieurs chapitres sont concentrés sur la grand-tante de Camille, Merrylin, qui en sait bien plus qu'elle ne le dit sur cet aspect fantastique; elle connaît une prophétie et garde précieusement un médaillon qui y est lié. Merrylin est plutôt dynamique pour son âge et touchante par son histoire; c'est un personnage qui pourrait servir de repère à Camille si seulement...
Nous voici donc plongé dans une autre réalité, une réalité dont la frontière avec les rêves est difficile à percevoir ; nous avons en effet parfois du mal à faire la part des choses : qu’est ce qui est du rêve ? Et nous nous rendons compte rapidement que les rêves de Camille peuvent influer sur la réalité. La façon dont l’auteure traite cet aspect du livre est déconcertante car nous avons réellement du mal à discerner le "vrai" du "faux" !
C’est à travers le sommeil de Camille que nous plongeons au cœur de l’Erèbe, à la rencontre de Cerbère et des dieux du sommeil. Ces derniers attendent la réalisation de la prophétie. Je n’ai pas très bien su cerner leur façon de faire car, en tant que dieux, il me semblerait assez simple de soustraire à un humain l’objet dont on a besoin ; peut-être ai-je loupé un élément expliquant le chemin détourné qu’ils empruntent et qui complique donc le récit.

J’ai beaucoup aimé l’intégration de la légende de Morphée à l’histoire et j’espère en apprendre encore plus dans le prochain tome car l’auteure est avare en confidence en ce qui concerne les dieux de l’Olympe de la fameuse prophétie.
Le récit de Aloisia Nidhead n’est pas vraiment surprenant, on devine sans mal les identités cachées de certains personnages mais, il faut le reconnaitre, ce n’est que parce qu’elle a distillé de légers indices avant de l’annoncer clairement ! Cela n’est donc pas trop dérangeant et il reste tout de même une once de mytère. Les personnages sont vraiment attachants ; j’ai beaucoup aimé la relation qui unit Camille et Luna et je suis hyper intriguée par Alban (oui oui, le beau gosse).

Ce premier tome se lit rapidement, il introduit bien la situation et nous donne envie de découvrir la suite des aventures de

Camille, avec certaines attentes ! Une jolie découverte et un roman qui devrait plaire aux adolescents, comme aux plus vieux pour un moment d'évasion tout en légèreté.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Nous sommes 4 jeune-femmes unies par une passion commune : notre goût de la lecture.
Animées d'un esprit de partage, nous avons à cœur de découvrir et faire découvrir de nouvelles histoires à notre entourage et même plus ! Nous avons donc sauté le pas et décidé de tenter l'aventure BLOG. En espérant qu'elle nous mène vers de beaux horizons !

NOUS SUIVRE
  • Facebook Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp
  • IG
  • IG
Please reload

POSTS RÉCENTS

November 12, 2019

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now