• Nadge

Sur un nuage - Le Sonneur

Sur un nuage - Le Sonneur


Auteur : Le Sonneur

Parution : Mars 2022

Note : 4 / 5

215 pages


Résumé éditeur :

"Je me glisse parmi les nuages, comme dans les plus lointains replis du cœur. Je parcours les vallées blanches et, sous mes pas, mes rêves s’éveillent. Les nuages sont un monde, un peuple. Ils sont nos souvenirs, nos lendemains. Et dans les hauteurs, j’embarque pour une grande traversée, je pars à ta rencontre."



Par-delà les nuages, il se lance à la recherche de l'être aimé et "Sur un nuage" raconte son histoire. Entre voyage intérieur et odyssée amoureuse, ce récit en textes et en 200 dessins de l'artiste Le Sonneur est une échappée poétique et étrange, heureuse et troublée, riche de rêves et d'espoirs.



Avis lecteur :

J'ai découvert le Sonneur avec "Et mon cœur se serra" et j'ai été touchée par la force des dessins, entre roman dessiné et poésie.

Je suis ravie de découvrir son dernier ouvrage.


Je vais vous avouer que je l'ai reçu il y a quelques semaines. J'ai été enthousiasmé dès les 1ères pages.

Mais j'ai souhaité attendre un peu pour rédiger mon avis, et le regarder une 2ème fois. Cette deuxième lecture confirme mon 1er ressenti : j'adore!!

On retrouve dans ce nouvel opus le thème de l'Amour et du temps qui passe, traité encore une fois avec sensibilité, tendresse et douceur. Une sorte d'introspection, entre rêves et envies, mais tout en philosophie. Une belle façon de présenter la force des sentiments.


C'est un doux mélange de dessins - une illustration par page, en noir et blanc, avec quelques textes très simples qui font mouches (très peu de textes cependant, il y a essentiellement des dessins). On se laisse emporter et apaiser, tout en faisant travailler son imaginaire, avec de belles métaphores. A la 2ème lecture, j'ai même vu d'autres petits détails que je n'avais pas aperçu.


Je conseille donc ce roman graphique, qui nous entraîne pour un beau voyage dans les nuages, avec douceur et poésie, pour aborder le thème le plus universel : l'Amour. J'apprécie réellement l'univers du Sonneur et j'espère que vous l'apprécierez autant que moi.


Dans ces cadrans invisibles, comme par magie, les couples d'aiguilles flottent sous le verre et suspendent le temps.
3 vues0 commentaire