• Clem

Good Morning, Little Briar-Rose 1 - Megumi Morino


Good Morning, Little Briar-Rose - 1


Auteur : Megumi Morino

Éditeur : Akata (12/10/2017)

Résumé éditeur :

Parce qu'il souhaite prouver à son père qu'il pourra arrêter ses études à la sortie du lycée, le jeune Tetsu a commencé à travailler comme employé de maison pour la prestigieuse famille Karasawa. Au sein de la demeure surnommée "la maison au sommet de la colline", le lycéen se doit de respecter un seule règle : ne surtout pas s'approcher de la petite annexe du jardin, dans laquelle réside cloîtrée la jeune fille malade de la famille Karasawa. Pourtant un jour, son regard croisera celui de la mystérieuse Shizu. Aussitôt attiré par son sourire empli de tristesse. Tetsu se permet alors de braver l'interdit... Il ne s'imagine pas encore les nombreux secrets qui entourent la jeune fille. Qui est-elle vraiment ?

Avis :

J'avais repéré ce manga lors d'une masse critique Babelio l'an dernier. Le dessin de couverture correspondait bien à mes goûts et le résumé m'avait beaucoup plu. Ainsi, j'ai voulu découvrir cette nouvelle série d'auteur et éditeur inconnus pour moi.

Malheureusement, je n'avais pas anticipé l'aspect fantastique ce qui a un peu refroidi mon appréciation. C'est le premier manga fantastique que je lis, si l'on fait abstraction de Fruit Basket qui est d'un tout autre genre.

J'ai bien aimé le petit bonus caché sous la couverture, qui nous plonge dans le passé de Tetsu.

Les dessins sont vraiment beaux. J'ai énormément apprécié le personnage de Tetsu, qui a beaucoup de qualités mais sur lequel on ignore quasiment tout, notamment à propos de sa maman. C'est un adolescent très différent des garçons de son âge, qui préfère travailler et étudier plutôt que sortir entre copains. Il semble avoir un lien fort avec ses sœurs, que l'on découvre rapidement dans ce premier tome. Tetsu est également un grand peureux (comme on le découvre dans le bonus ci-contre) et cela ne s'est pas arrangé avec l'âge. J'ai néanmoins été déçue par sa propension à tomber amoureux presque au premier regard, lui qui semble plutôt raisonnable.

Shizu, quand à elle, est un personnage très intéressant. L'explication de sa "maladie" m'a cependant laissée sur ma faim puisqu'il s'agit, vous l'aurez peut-être compris, d'une cause fantastique et inexpliquée; mais je ne vous en dirai pas plus pour ne pas lever le mystère. Car c'est cette atmosphère un peu mystérieuse qui m'a plu dans ce volume. C'est un vrai tome d'introduction et on a finalement peu de réponses aux questions qui ont pu naître dans notre esprit durant la lecture, mais la mangaka a réussi à attiser notre intérêt, nous donnant envie de découvrir la suite.

Les colocataires de Shizu ont des personnalités survoltées qui donnent du peps à l'histoire. Malgré quelques éléments un peu incongrus, comme le fait que les parents de Shizu la laissent complétement seule face à sa maladie, et l'aspect fantastique du récit, j'ai passé un bon moment de lecture et envisage de donner une chance à ce manga avec le prochain tome.

***


31 vues0 commentaire