• Clem

Deux mois sans elle - Monica Murphy


Deux mois sans elle

Auteur : Monica Murphy

Éditeur : Milady Littérature (22/08/2014)

Résumé :

Hanté par des souvenirs qui l'empêchent de poursuivre sa relation avec Fable et craignant de la faire souffrir, Drew disparaît sans donner signe de vie. Deux mois après cette séparation, il se sent perdu.

De son côté, Fable a trouvé un poste de serveuse dans un restaurant à la mode où le personnel féminin est réputé pour être très court vêtu et particulièrement séduisant. C'est là que l'équipe de foot de Drew se réunit pour faire la fête.

Quand il se retrouve nez à nez avec Fable, le jeune homme comprend qu'il n'a jamais cessé de l'aimer. Mais il devra se battre pour l'en convaincre.

Avis :

J'ai lu une semaine avec elle en début d'année dernière. Si je n'en ai pas gardé un souvenir impérissable, il n'empêche que c'était une romance sympathique, quoi que prévisible, qui finissait un peu abruptement (voir mon avis dans les posts similaires).

Lors de la GrosseOP 2017 organisée par Bragelone, j'ai donc décidé de découvrir la suite et je me suis lancée tardivement dans cette lecture, que je souhaitais faire avant la RARE 2018 où sera présente l'auteure. Je n'envisageais pas pour autant de continuer sur le troisième tome, puisque seuls les deux premiers sont sur Fable et Drew.

Finalement, j'ai été plutôt très déçue; même si j’aime beaucoup les personnages, je me suis ennuyée. J'ai eu l’impression qu’il ne se passait pas grand-chose, que l’histoire stagnait et il y a beaucoup beaucoup de scènes de sexe à mon goût (à croire qu’ils ne font que ça).

De plus, l'auteure introduit dans l'intrigue le personnage de Colin, qui pourrait être intéressant, sans pour autant passer par le triangle amoureux, que je voyais venir mais qu'on a finalement évité (ouf). Colin disparait aussi vite qu’il est apparu, alors qu’il semblait vouloir régenter la vie sentimentale de Fable. J'ai découvert par la suite que le troisième tome est consacré à ce personnage, c'est peut être pour cela qu'il est présenté et non approfondi ici.

La mère de Fable et le père de Drew sont vraiment secondaires, sans cesse en arrière plan mais un peu laissés en brouillon eux aussi. Comme si tout le périphérique était inutile et qu'on se focalisait seulement sur les hormones des deux jeunes-gens. Je suis restée sur ma faim sur certains points.

Par contre, j'ai beaucoup aimé Owen jeune ado paumé, mais c’est un peu le seul qui vaille le coup (avec Fable et Drew) et cela ne suffit pas à faire une histoire qui tienne la route. D'autant plus que l'auteure nous a concocté une fin où tout est précipité (alors qu’il ne s’est pas passé grand-chose avant), un chapitre du POV d’Adèle qui pourrait être intéressant (ou pas). Et puis TVPLMDLMDM (ou presque). J'avoue que je me suis un peu sentie frustrée, flouée, sur l'aspect psychologique des personnages principalement que je n'ai pas du tout trouvé creusé et vu le bagage c'est dommage !

Bref, je ne lirai définitivement pas la suite et je ne garderai pas un si bon souvenir que ça de

Fable et Drew, mais cela est bien sûr un avis personnel et Deux mois sans elle pourra certainement répondre aux attentes d'autres lecteurs.

A noter tout de même, une citation de Winnie l'ourson en début de chapitre ! (Winnie est poète)

Si jamais un jour, nous ne pouvons plus être ensemble, garde-moi dans ton cœur et j'y demeurerai pour toujours.

10 vues0 commentaire