• Clem

Le survivant - Sandra Moyon


Les Autres

Etape 1 : Le Survivant

Auteur : Sandra Moyon

Éditeur : Plume Blanche (01/06/2017)

Résumé :

Parqués entre des murs et des clôtures, les Hommes survivent comme ils le peuvent. Arrivés en bas de la chaîne alimentaire, ils sont épargnés grâce à l’Accord : tous les trimestres, des fourgons d’êtres humains sont offerts aux Autres afin de les nourrir.

Mais comment choisir qui doit vivre et qui doit mourir ? La règle est pourtant simple : seuls les délinquants sont envoyés de l’autre côté du mur, dans la Fosse.

Ce n'est jamais simple de prendre son destin en main. Si ça l'était, il n'y aurait que des gens heureux. Choisis, mais choisis bien, car il n'y aura pas de retour en arrière possible.

Avis :

Je continue mon mois Plume Blanche avec ce premier tome de la saga Les Autres. Encore une fois, ce n’est pas forcément un livre qui m’attirait avec cette histoire de fosse et de sacrifice ; toutefois, il a eu tellement de succès que je me suis laissée tenter.

Je n’en attendais donc rien de particulier et, contrairement à ceux qui l’ont lu uniquement pour l’aspect « horreur », je n’ai donc pas été déçue par le début de l’histoire, bien au contraire. Je vais essayer de ne pas trop en révéler dans cet avis afin que vous puissiez pleinement apprécier votre lecture si vous souhaitez le découvrir.

J’ai été particulièrement bousculée par Sandra Moyon et son personnage maculin, Soen. Très bien construit et fouillé psychologiquement, c’est un jeune-homme très attachant, éprouvé par la vie, il cache au monde ce qu’il traverse au quotidien et est prêt à tout pour protéger ceux qu’il aime. L’éducation de sa tante (qui est sa tutrice légale) a provoqué un cruel manque de confiance en lui mais également une force de résistance exceptionnelle.

Une grande partie de ce premier opus se déroule donc dans une ville entourée d’une muraille sensée empêcher les Autres d’y pénétrer ; Soen a été condamné pour vol et ne doit son salut (de ne pas être envoyé dans la fosse où vivent les Autres) qu'à l’ami avocat de ses défunts parents. Nous faisons connaissance avec Soen, sa tante et tutrice, son meilleur ami, Josh et son avocat, Lucas. Le caractère et les réactions de la tante de Soen sont exceptionnellement bien retranscrits ; l’auteure est machiavélique dans son écriture. Les liens que partage le garçon avec les Josh et Lucas sont particulièrement forts, et j’ai été chamboulée par les sentiments qui se dégagent de la plume de Sandra. On est complétement pris par le ressenti de Soen; ses échanges avec Lucas prennent aux tripes et m’ont fait monter les larmes aux yeux avant que tout ne bascule.

Nous faisons finalement connaissance avec Les Autres vers la fin du roman et là, nous entrons dans un tout autre registre. D’un récit réaliste bien qu’à tendance dystopique, nous basculons dans le fantastique. Je dois avouer que cela m’a fait un choc, j’ai eu un peu de mal à me faire à ce changement brutal, bien que fortement suggéré depuis un moment puisqu’il est souvent fait allusion à la fosse et à ceux qui y vivent; mais jusque-là il s’agissait plutôt d’une menace sous-jacente que d’un fait avéré. Nous ne les côtoierons que très peu dans ce premier tome, mais ce que nous découvrons sur Les Autres, et surtout la révélation spectaculaire de Sandra Moyon sur un de ses personnages, ainsi que les secrets qu’ils semblent porter, ne peuvent que nous donner envie de découvrir la suite, tout en ayant conscience qu’elle sera radicalement différente de l’histoire du Survivant puisque cette fois Les Autres feront partie prenante de l’intrigue.

J’ai adoré ce premier opus, bien qu’un peu perturbée par l’apparition brutale des Autres dans le récit ; et j’attends de voir si le second tome, qui s’annonce totalement différent, saura me séduire également.

Sa voix claqua comme un fouet. Ce n'était pas une surprise, mais j'avais tout de même espéré. L'espoir, c'était une saloperie. Un poignard aiguisé qui prenait toujours par surprise, et par derrière.
20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout