• Clem

Summits of my life - Kilian Jornet


Summits of my life

Auteur : Kilian Jornet

Éditeur : Editions Arthaud (24/10/2018)

Résumé :

Kilian Jornet, légende de l'ultra-trail, sky runner à l'assaut des sommets et du ciel, a toujours considéré ses incroyables records comme autant d'étapes dans une quête personnelle d'accomplissement sportif et spirituel. Mont Blanc, Cervin, Elbrouz, Denali, Aconcagua, Everest..., ces sommets parmi les plus hauts du monde ont inspiré Kilian depuis son enfance. Avec l'épopée Summits of my life, celui qu'on surnomme l'ultra terrestre a transformé ses rêves en autant d'ascensions et d'exploits inédits. Ce tour de force sportif est pour lui l'occasion de défendre deux valeurs essentielles : l'amitié et l'écologie, en s'engageant au plus près de la nature sans assistance et sans laisser la moindre trace derrière soi. Une philosophie puriste et minimaliste à l'origine de l'immense popularité de ce champion hors normes.

Personne ne nous a dit d'où nous venions . Personne ne nous a dit où nous allions arriver. Personne ne nous a dit que ce serait facile. On nous a seulement dit que nous sommes ce que nous rêvons. Que sans nos rêves, nous sommes morts.

Avis :

Envie d’évasion… j’avais repéré deux livres lors de la dernière masse critique, dont Summits of my life. Je remercie Babelio et les éditions Arthaud pour cet envoi.

Il s’agit d’un très beau livre illustré, retraçant le parcours de l’ultra-trailer Kilian Jornet sur les 5 dernières années, dans l’objectif qu’il s’était fixé d’enchainer les ascensions de grands sommets du monde.

Contrairement à ce dont on pourrait s’attendre, les photos émaillant le livre ne sont pas toutes spécialement « belles » ; on retrouve des photos de la vie quotidienne de Kilian au fil de son périple, certaines sont pourtant à couper le souffle bien que ne rendant certainement pas toute la majesté de ce que Kilian a pu apercevoir.

C’est une lecture un peu différente de ce que j'ai l’habitude de lire, puisqu'il ne s'agit pas d'un roman mais d'une sorte de récit de voyage ; je l’ai toutefois trouvée très intéressante et enrichissante.

Ce carnet de bord se découpe de la manière suivante : dans un premier temps Kilian Jornet expose ses objectifs et les valeur inhérentes à ceux-ci, puis le livre propose une partie pour chaque mont, et enfin la conclusion de ce périple, ce qui a changé entre temps et ce que ça lui a apporté. On retrouve également des témoignages de ses compagnons temporaires de route.

Chaque « chapitre » aborde donc un mont, d’abord de manière formelle avec une rétrospective des évènements survenus dans le passé, sous forme de frise chronologique et d’un court texte. On trouve également un dessin du parcours emprunté par Kilian, le nom de ses accompagnateurs, son équipement et les informations techniques (température, dénivelé, temps…). Ensuite, on passe sur une description narrative de l’épreuve par Kilian, qui retrace ce qu’il a vécu comme si nous étions son confident. La plupart des photos sont légendées et, c’est le petit bémol de l’édition, il est compliqué de couplet facilement la découverte des légendes à notre lecture, certaines d’insérant au milieu du texte.

Je ne connaissais pas du tout Kilian Jornet, même de nom, mais j’ai appris à l’apprécier à travers ses lignes ; sa façon de voir les choses, son rapport au monde et aux autres. Son parcours est émaillé de drames puisqu’il a perdu des compagnons au cours de l’aventure et a été confronté à un séisme de forte amplitude au Népal, mais il a une très belle façon de voir la vie et de profiter de ce qu’elle lui offre.

Une partie du récit est un peu différente des autres : Kilian y aborde son ascension manquée de l’Everest à cause du tremblement de terre survenu juste avant ; il a décidé de consigner cette étape dans Summits of my life et nous fait découvrir les ravages subits par la population locale et ce que ses compagnons et lui ont essayé de faire pour porter secours. Il met bien en évidence à quel point les choses sont éphémères ; peu de temps avant, les rires résonnant encore dans la vallée détruite. J’ai beaucoup apprécié cette partie qui s’intègre parfaitement au récit, insistant sur l’aspect humain et c’est d’ailleurs, je crois, l’une des choses qui aura le plus apporté à l’athlète : les rencontres.

Summits of my life a été une très bonne expérience et je me laisserai peut être tenter par un autre ouvrage de l’auteur : courir ou mourir. De plus, mon mari qui n’est pas un grand lecteur, s’est montré intéressé ; je lui ai donc cédé mon exemplaire, même si je lui en ai déjà un peu révélé au passage.

Il ne faut jamais oublier que nous ne sommes que de petits points, de minuscules détails dans l'espace et dans l'infini, et que ce sont les montagnes qui décident en un clin d'œil de notre sort.

Nous ne pouvons pas contrôler la nature, mais nous pouvons nous battre.

Les meilleurs rêves, lorsqu'ils se réalisent, en engendrent de nouveaux que notre imagination n'osait pas approcher auparavant.