• Clem

Eveil - Jennifer L. Armentrout


Covenant - 3

Eveil

Auteur : Jennifer L. Armentrout

Éditeur : J'ai Lu (10/10/2018)

Résumé :

De retour au Covenant, Alexandria doute parfois d'atteindre son dix-huitième anniversaire : les Furies ont promis son exécution, et si le Conseil découvre ce qui est arrivé dans les Catskills, tout est perdu… pour elle comme pour Aiden.

Par ailleurs, chaque moment passé en compagnie de l'Apollyon la rapproche de son Éveil, dont les conséquences inconnues pourraient être désastreuses. Un Éveil que, pour une raison obscure, certains aimeraient voir précipité. La jeune femme est-elle sous protection ? ou sous surveillance ? Alex devra choisir entre ce que lui dicte son cœur et ce que lui réserve le destin. Mais est-il seulement possible de dévier la trajectoire du Styx ?

Eprouver de la peur n'est pas une faiblesse, Alex. C'est seulement le signe d'un obstacle que tu dois surmonter.


Avis :

Je continue mes lectures communes avec Elsa sur la série Covenant et, alors que nous venons tout juste de terminer le troisième tome, Eveil, nous nous disons qu’il va falloir lire le 4 sous peu ! En effet, JLA nous laisse dans une situation de fou, alors même que l’aventure était mal engagée pour ma part. Le cinquième et dernier tome sortant en juin, nous pourrions potentiellement avoir terminé la série le mois prochain.

Alors que Sang-pur ne s’était pas terminé de la meilleure des manières pour Alex, nous la retrouvons en compagnie de Seth de retour au Covenant. Je ne vous cacherai pas que j’ai eu beaucoup de mal sur la première partie d’Eveil, je me suis un peu ennuyée pour tout dire. Pourtant, la plume de JLA est vraiment addictive et les chapitres s’enchainent très facilement, mais j’ai trouvé qu’elle trainait en longueur, avec un triangle amoureux qui n’en est pas vraiment un, des choses un peu trop évidentes qui nous font lever les yeux au ciel et pour lesquelles on ne comprend pas comment personne ne peut voir ce qu’il se passe !

Je n’oublie pas que Covenant est une saga Young Adult (et que je ne suis plus tout jeune), mais j’ai eu l’impression que JLA s’arrêtait un peu trop sur les états d’âme d’Alex qui semblent insignifiants au vue de la gravité de la situation. Bien sûr, certains questionnements ou remises en question sont nécessaires à l’avancement de l’intrigue mais j’ai trouvé ça long !

Mais qu’est-ce que la seconde partie du roman contrebalance cette première impression ! Dès l’instant où le premier Magistrat Telly apparait j’ai senti des envies de meurtre surgir et je me suis retrouvée happée et ballotée par les retournements de situation et les révélations pour le moins inattendues que nous a concocté JLA. Car si certains éléments crevaient les yeux, je peux vous assurer qu’il y a plusieurs choses que je n’ai pas vu venir ! L’intrigue se dégrippe tout d’un coup, il se pourrait même que la mythologie grecque soit de plus en plus présente, pour mon plus grand plaisir ! Alex s’affirme doucement, sûre de ses sentiments et effrayée par son éveil qu’elle pense être la fin de son libre arbitre. Elle accorde tout son crédit à Seth (et je dois vous avouer que moi aussi, même si l’épisode du rhume avait plus qu’entamé ma foi en lui, je me suis laissée attendrir) alors qu’on lui crie le contraire ; JLA fait ressortir la force du lien qui les uni, le fait qu’ils ne sont qu’un et cela complique grandement la situation.

Les grands méchants de l’histoire se révèlent enfin (même si on avait de gros doutes, le pire n’étant pas celui auquel je m’attendais) et autant dire que l’ampleur du complot révélé fait peur. Nos héros se retrouvent dans une situation qui semble inextricable où Alex apparait plus comme un poids du fait de sa dépendance à Seth ; on en vient à douter qu’elle soit capable d’endiguer ce qui est déclenché.

La seconde partie du roman est rythmée, imprévisible, on se demande depuis combien de temps tout est planifié et on s’accroche au livre comme un canot de sauvetage pour ne pas être englouti par le raz de marée provoqué par JLA (et c’est le cas de le dire). Je me suis sentie totalement impuissante à la lecture, frustrée et agacée par certaines décisions, scotchée par les révélations disséminées çà et là.

Si le roman est clairement centrée sur Alex, Aiden et Seth dont les relations sont pour le moins particulières, j’ai adoré découvrir un peu plus le personnage de Marcus qui se révèle être un soutien imprévu. Deacon, Luke ou encore Léon, sont autant de personnages secondaires que j’ai eu plaisir à retrouver avec leurs traits de caractères tellement différents mais tout aussi attachants… par contre j’ai bien retenu la leçon de ne pas me fier aux apparences !

Enfin, le dernier point très positif au sujet d’Eveil, c’est qu’il intègre un peu plus la mythologie avec l’intervention des dieux. Nous en découvrons un peu plus sur l’origine des Appolyons ou les querelles des dieux et JLA nous dresse le portrait de divinités très attractives mais complétement désintéressées de l’humanité, puisque leurs querelles risquent de faire des dégâts. Si les Hématoï trouvent quelques alliés parmi leurs créateurs, il se trouve d’autres dieux qui ne les portent pas dans leur cœur. Ainsi, nous pouvons nous attendre à du lourd pour la suite ! D’autant plus qu’Alex, après son éveil, semble avoir du souci à se faire… Je sens déjà que je risque de bouillir ^^


<< Un troisième tome un peu long sur le début mais avec une seconde partie étonnante tant en intensité qu’en révélations, en espérant que cela donne le ton des prochains opus ! >>


***

Les sentiments forcés finissent toujours en tragédie.

11 vues0 commentaire