• Nadge

Conspiration - Giacometti & Ravenne


Conspiration - Giacometti & Ravenne​

Auteurs : Giacometti et Ravenne

JC Lattes

Parution : Mai 2017

Note : 4/5

Résumé éditeur :

De la France aux États-Unis, Marcas, mis sur la touche par sa hiérarchie, va devoir retrouver un secret qui hante l'histoire de France et dont la possession peut détruire les démocraties occidentales. Deux siècles plus tôt, en pleine Révolution française, l'inspecteur Ferragus présent dans les Illuminati est entraîné dans une implacable course contre la montre pour démasquer le groupe occulte qui veut s'emparer du même secret. Au coeur de ce secret, le pouvoir absolu..

Avis lecture :

Quel bonheur de retrouver ce duo d'auteurs, leur univers et surtout le commissaire Marcas, dont on suit les (folles) aventures de romans en romans.

J'ai particulièrement aimé ce nouvel opus.

On voyage entre deux époques : 1793, période trouble, après la Révolution Française, où l'on retrouve Danton, Robespierre... et maintenant/le présent, où le commissaire va aller jusqu'au USA sur les traces d'une mystérieuse organisation secrète.

L'histoire initiale : 30 personnes, d'un même immeuble, se suicident à Paris, en sautant de leurs appartement respectifs.

Fait intriguant : tous étaient morts de rire.

On suit par la suite en parallèle deux affaires, l'une avec Ferragus (qui est peut être un ancêtre de Marcas) et l'autre avec Marcas.

Mais ces deux histoires, que plus de deux siècles séparent, sont liées...

J'ai particulièrement aimé la description de la profanation des tombes de la basilique de Saint-Denis, fait historique auquel les auteurs donnent une justification plutôt convaincante.

L'intrigue est bien menée, l'alternance entre les deux époques est bien dosée, jamais on ne se perd.Et le dénouement!!

Tout est dans le titre : mensonge, idée reçue, faux-semblant...Un grand Marcas!!

Il faisait partie de ces gens sur lesquels les bibliothèques exerçaient une attraction magnétique, irrationnelle. Il restait persuadé que tout livre portait en soi une promesse d'intelligence. Le seul fait de les contempler, de palper leur reliure, d'ouvrir quelques pages, c'était déjà imbiber son esprit d'une encre ruisselante de savoir. Devant une bibliothèque, il était comme un glouton affamé face à une vitrine gorgée de délicieuses pâtisseries.
Un gros labrador s'élança à leur rencontre en poussant des aboiements joyeux. - Sage, François, lança la femme. [...] - C'est curieux de donner le prénom d'être humain à un chien, fit poliment remarquer Antoine. - Une trouvaille de mon mari. Il a été déçu par l'ancien président de la République. Crier François au pied, tous les matins, un vrai kiff...

#intrigue #complots #francmaçon #RévolutionFrançaise

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout