top of page
  • Photo du rédacteurClem

A la reconquête de l'ouest - Audrey Françaix

A la reconquête de l'Ouest

Auteur : Audrey Françaix Editeur : L'ARCHIPEL (14/04/2022) 450 pages


Résumé :

La routine et les épreuves de la vie ont érodé le couple de Manu et Gwen, mariés depuis 16 ans et parents de deux ados. Lui brûle toujours d'amour pour elle, mais elle a perdu tout désir pour lui. Déterminé à la reconquérir, il décide de changer de cap, entraînant femme et enfants en Bretagne, à la rencontre d'une belle-famille dont il ne connaît rien. Mais si Gwen avait coupé les ponts avec son clan, ce n'était pas sans raison… Manu découvrira vite que les Kermarrec ne sont pas de tout repos. Difficile pour lui de trouver sa place entre le chef de famille tyrannique, la Tatallumée, l'oncle cavaleur, les mamies séniles, le tonton naturiste et tous les autres membres, joyeux ou déprimés, de cette tribu. Et, lorsque débarque l'ex-petit ami de Gwenola, l'histoire se transforme en véritable rodéo ! Comment Manu va-t-il sauver leur mariage du naufrage ?


Avis :

Voilà exactement le genre de livre dont j'avais besoin ! Après plusieurs lectures plutôt sombres, A la reconquête de l'Ouest est un vrai rayon de soleil. C'est drôle, c'est rythmé, c'est plein de jeux de mots et de situations de la vie quotidienne.

Dès les premières pages, nous sommes dans la tête de (Em)Manu(el) et les images fusent ! Tout est prétexte à une comparaison bien fleurie pour le plus grand plaisir de notre imagination. La plume d'Audrey Françaix est bourrée d'humour certes, mais elle aborde néanmoins des sujets pas toujours drôles; comme le délitement d'un couple, l'adultère ou encore les relations de famille, plus difficiles chez certains que chez d'autres.

Manu est un personnage qui touche énormément, avec sa propension à tout intellectualiser, à tout décortiquer et son désarroi face au naufrage de son couple. Un personnage masculin comme narrateur, ce n'est pas si courant !

L'auteure évoque avec justesse l'usure d'une relation, la difficulté à en parler, la routine qui n'aide pas à prendre de recul… J'avoue que ses réflexions m'ont beaucoup parlé. Crise de la quarantaine ou pas, je pense que d'autres se reconnaitrons dans certaines situations.

En face de Manu, il y a Gwen(ola). Gwenola ne sait pas ce qu'elle veut, elle ne sait plus si elle aime son mari et ses sentiments sont un peu à fleur de peau. Quelques chapitres nous permettent de connaitre le fond de ses pensées et de constater que malgré son incertitude, elle a encore de l'affection pour son mari et ne souhaite en aucun cas le blesser. Gwen, qui a fait le choix, il y a de cela 20 ans, de couper les ponts avec une famille qui voulait lui imposer sa vie. Gwen, qui a choisi le noble métier de professeur de français, quand son père la rêvait avocate. C'est un peu toute une vie qui pourrait être remise en question, surtout quand les rêves d'ado resurgissent.

Malgré tout, on sent une complicité et une unité dans le couple de Gwen et Manu, ne serait-ce que dans l'éducation de leur enfants : Thomas (mon personnage coup de cœur), sa passion pour l'océan, sa fraicheur et sa capacité à toujours dire ce qu'il pense; et Arthur, cet ado en plein deuil amoureux.

Dans A la reconquête de l'Ouest, il y a donc une famille en plein questionnement et il y a aussi le paysage : une immersion en Bretagne et surtout dans la maison de famille des Kermarrec. Il y a comme une envie d'aller y faire un tour, comme ça, pour voir; parce que malgré l'ambiance parfois un peu tendue, il semble y faire bon vivre. Dieu qu'on ne s'y ennuie pas. Des personnages complétement loufoques, une organisation patriarcale en pleine rébellion, des secrets de famille pas toujours si secrets et le passé de Gwen qui ressurgit. Voilà le décor que nous plante Audrey Françaix. Il n'y a pas de temps mort dans ce voyage de la dernière chance. Les répliques s'enchainent, les souvenirs aussi et les comportements évoluent petit à petit. Parce qu'il n'y a pas de secret : la clé c'est de chacun y mettre un peu du sien et de profiter de l'instant présent.

Encore une très belle découverte de la collection Instant Suspendus qui, sous ses airs de roman qui fait rire, fait aussi réfléchir !


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page