• Clem

Aldoran - J.L. Istin / J. Nanjan / K. Duarte

Mages, tome 1

Aldoran

Scénario : Jean-Luc Istin

Couleurs : J. Nanjan

Dessin : Kyko Duarte

Éditeur : SOLEIL (19/06/2019)

50 pages


Résumé :

Tyrom, un vieil ermite, s’attache bien malgré lui à Shannon, une gamine espiègle de Castlelek. Cette cité indépendante est convoitée par le roi Gerald qui entend l’annexer à son royaume. Alors, quand Tyrom voit un mercenaire menacer Shannon, il s’interpose. L’instant d’après, la dépouille fumante du mercenaire gît à ses pieds. Il ne comprend pas ce qu’il vient de se passer. Est-il un mage ? Et si oui, pourquoi a-t-il perdu la mémoire ?


Avis :

J'ai lu cette bande dessinée dans le cadre du #Fantasycardschallenge, pour la carte Carte (la carte des terres d'Arran étant en début d'ouvrage), sur les conseils de mon mari qui a lu toutes les séries consacrées aux terres d'Arran.

Mages est le quatrième univers des terres d'Arran à voir le jour, après les Elfes, les Nains et les Orcs et Gobelins. C'est également le premier que je lis et cela ne m'a pas posé de problème. S'il est fait mention des elfes à plusieurs reprises, tout est clairement expliqué dans ce tome. Aldoran peut se lire seul, l'histoire est bouclée et ne nécessite pas la lecture d'un autre tome. Il peut, toutefois, éveiller la curiosité du lecteur, le poussant à découvrir d'autres tomes, ou élargir l'univers avec les autres séries.

Les dessins sont vraiment beaux, colorés et donnent vie à la petite ville indépendante de Casteltek, dans un esprit bourg moyenâgeux. L'expression de Shannon, la petite fille, héroïne de l'histoire n'est pas toujours très raccord à la situation et les textes sont parfois un peu familiers. Pour autant, j'ai apprécié cette lecture pour le moins surprenante dont je pense qu'on ne peut, en aucune manière, anticiper la chute.

Shannon est une petite fille téméraire, pleine de vie et de courage, qui fonce avant de réfléchir et a un côté extrêmement attachant. Tyrom un ermite, un peu effrayant (surtout pour un enfant) avec sa carrure de géant et ses airs bourrus. Le lien qui se tisse entre les deux est attendrissant.

J'ai aimé le visuel, l'univers présenté semble plutôt sympa (nous y découvrons les différents types de mages - élémentaristes, runiques, nécromanciens et alchimistes), l'intrigue assez simpliste mais pimentée par cette révélation finale.

Un premier opus qui se parcourt relativement vite et permet une immersion dans le monde des Mages.