• Nadge

Animaux invisibles - Gabi Martinez

Animaux invisibles - Gabi Martinez


Auteur : Gabi Martinez

Le Pommier

Parution : Aout 2021

Note : 3,5 / 5

305 pages


Résumé éditeur :

"Comme c'est curieux, dit John. L'homme est allé sur la Lune, en Antarctique et se déplace à travers la galaxie. Mais personne n'a jamais posé le pied sur cette écume."

Les chutes Murchison grondaient au-dessus de nos têtes, absorbant nos regards vers ce cœur spumescent d'où naissait la cascade. [...] Il est communément admis qu'il ne reste sur la planète plus aucun lieu inconnu de l'homme et que tout a été plus ou moins quantifié. Mais en foulant les sentiers poussiéreux de Budongo naissait dans mon esprit la conviction qu'il existait un monde vivant impossible à appréhender, car encore dissimulé.

Traduit de l'espagnol par Eric Reyes Roher



Avis lecteur :

Ce roman m'a tout d'abord intrigué par sa couverture et son résumé, assez original.


L'auteur nous entraîne entre fiction et réalité, comme un récit de voyageur qui découvre de nouvelles choses et qui est surpris par ce qui l'entoure.

Il décrit, de façon détaillée, 6 créatures mystérieuses, entre mythes et animaux en voie d'extinction (le yéti, le tigre coréen...), leurs environnements et les interactions avec la population locale. Chaque chapitre/créature peut être lu de façon indépendante.

Le point commun de ces animaux est leur disparition, qui devient problématique, et pose aussi la question de leur préservation.


La plume est fluide, assez facile à lire (je m'attendais à une lecture plus exigeante et finalement, je suis assez surprise).


Partez en voyage avec ce beau roman, dans un tour du monde ou dans l'imaginaire populaire, on y découvre de nouvelles cultures à travers les rencontres de l'auteur.

Un bel hommage à la défense de l'environnement.


Mais l'homme, avec sa soif de domination... si seulement il pouvait voir que chaque fois qu'il tue une bête, c'est lui-même qu'il assassine. Chaque fois qu'il coupe un arbre, c'est lui-même qu'il assassine, car il assassine sa propre nature.
4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout