• Nadge

M'asseoir cinq minutes avec toi - Sophie Jomain

M'asseoir cinq minutes avec toi - Sophie Jomain

Auteur : Sophie Jomain

Charleston

Parution : Mai 2021

Note : 4,5 / 5

260 pages


Résumé éditeur :

Claire et Julien se sont follement aimés. Un coup de foudre, un mariage et enfin, une fille, Pauline, belle, parfaite... et différente.

Ils étaient prêts, ils la voulaient de toutes leurs forces, mais peut-on rester des parents unis face au handicap d’un enfant ?

Ce roman c’est l’histoire de Claire qui voit partir l’homme de sa vie, de Julien qui étouffe sous le poids de la culpabilité, de Pauline qui voudrait que son papa et sa maman s’aiment de nouveau.

Avis lecteur :

Un roman coup de cœur (ou coup de poing, chacun sa façon de voir les choses), sur une histoire de famille, de couple... une histoire d'acceptation (du handicap et des impacts sur la vie de couple, de la maladie, de la rupture...).

La plume juste de Sophie Jomain, comme toujours, permet de suivre cette histoire sans gêne, ni jugement, même si les thèmes abordés sont durs et très forts.


Je ne rentrerai pas dans le détail de l'histoire, le résumé est assez explicite.

Claire est une femme forte, qui veut protéger sa fille Pauline du mieux qu'elle le peut, en essayant de faire de sa différence une force, loin des préjugés liés au handicap. Tout sur son chemin est en train de s'écrouler, mais Claire reste digne et courageuse. Je me suis attachée à cette battante et à sa sensibilité.

Ce regard maternel est porté avec bienveillance et douceur. On sent surement le vécu de l'auteure au travers de certaines paroles ou de certains passages. Il en ressort une certaine justesse qui rend encore plus fort le récit.

Il y a aussi le regard de Julien, le papa, qui cherche à prendre un peu de distance, car il est mal à l'aise avec les troubles de sa fille (ce handicap est dit invisible). Il a toujours laissé sa femme gérer la situation et le quotidien, et il ne sait plus où est sa place. Il est plus difficile de ne pas le juger, mais au fil des pages, certaines éléments viennent un peu nuancer le 1er sentiment (même si honnêtement, par moment, j'avais envie de lui mettre une gifle!).

Enfin, il y a Pauline, petit brin de fille extraordinaire, unique et très intelligente.

On ressent leurs sentiments (joie, peine, tristesse et même colère), sans jamais tomber dans le pathos ni dans les clichés, tant le sujet est amené avec délicatesse et sensibilité. Il est important de savoir dialoguer dans une famille (au sein d'un couple, entre enfant et parent...), évitant ainsi de nombreuses situations de stress liées aux non-dits, car personne ne réagit de la même façon.


Une superbe lecture sur l'amour inconditionnel d'une maman, sur l'acceptation de la différence (qui est une force) et sur la tolérance. Le réalisme de ce combat ne peut que vous toucher, la résilience de cette maman également.

Une belle leçon de vie, tout en émotion et finesse.

J'aimerai qu'elle ne souffre pas de la solitude, des autres, d'un fonctionnement mental si torturé, mais je n'ai pas honte, j'ai peur. De l'avenir, de ce monde qui ne sera jamais tendre avec elle, du moule dans lequel elle ne rentre pas et de tout ce qu'elle va souffrir d'être si différente.
Je me retourne pour faire face à un homme que j'ai cru apercevoir tout à l'heure, de dos, au premier rang. Je lui donne une petite quarantaine d'années, il est de taille moyenne, le cheveu fort noir, un buste solide, et arbore une moustache audacieuse, tendance Freddie Mercury.
8 vues0 commentaire