• Clem

Asphyxie - Laura Trompette

Asphyxie

Auteur : Laura Trompette

Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (07/03/2018)

402 pages


Résumé :

"— Elle a été asphyxiée et pendue post mortem.

Le légiste est formel. Il ne nous regarde pas quand il parle. Il s’agite autour de ce corps qui ne se mouvra plus.

Je me réveille dans un sursaut et prends une respiration comme si je remontais à la surface. Cette affaire n’en finit pas de me hanter."


Charlotte Paoli, capitaine à la Brigade Criminelle de Paris, et Hugo Decroix, docteur en droit, vivent ensemble depuis bientôt sept ans. Pourtant, sous le jeu des apparences, Hugo porte un secret et Charlotte a les yeux rivés sur sa carrière.

En effet, depuis plus d’un an, son groupe de la Crim’ est confronté à la terrible « affaire des pendues » : des meurtres en série de mères de famille, victimes d’une macabre mise en scène. L’enquête piétine devant l’absence d’indices. Et, soudainement, le tueur accélère la cadence…

Scindée entre sa vie intime et cette enquête qui la touche personnellement, Charlotte saura-t-elle flairer le mal qui l’entoure ?


Quand le bourreau est un être aimé, trop souvent on se tait, on se recroqueville et on cherche la culpabilité ailleurs.

Avis :

Ce livre forme un diptyque assez original avec Hello, qui j'ai lu en début de mois. Ici, nous découvrons le roman qu'Emma Coste, l'héroïne de Hello, a écrit durant sa phase de deuil. Il peut se lire indépendamment, et cela est peut être préférable, même si le processus est super intéressant.

Pour ma part, j'étais très curieuse de découvrir Asphyxie et, cette lecture n'a pas du tout été celle à laquelle je m'attendais. Là où je m'attendais à découvrir une enquête criminelle, j'ai plutôt trouvé un récit lent, axé sur la psychologie des personnages; un texte à deux voix, alternant les chapitres entre Charlotte (dite Charlie), et son boulot d'enquêtrice à la Crim' et Hugo, son compagnon, docteur en droit qui compartimente sa vie. Là où je m'attendais à une infidélité, j'ai découvert une autre forme de trahison. Une trahison encore pire, si tant est que cela soit possible.

Asphyxie est de ces livres qui retourne le cerveau. Il est dur. On n'a pas réellement d'empathie pour les personnages, qui ont une relation assez particulière en soi, basée sur l'image. Mais on ne peut pas leur enlever l'amour qu'ils éprouvent l'un pour l'autre, même si cet amour est imparfait, construit sur les valeurs, les certitudes et les visions propres à chacun. A travers ce récit, Laura Trompette nous propose une dissection de l'amour. A travers plusieurs couples, plusieurs histoires, plusieurs tentations. Mais aussi à travers la famille, l'amour fraternel, l'amour maternel ou son absence, sa déviance.

Si la première partie du roman m'a intéressée, notamment grâce à l'originalité de l'affaire criminelle; j'ai été renversée par la fin. Cet étau qui se resserre, ces visions différentes, ce cercle vicieux qui s'est mis en place… Laura jour clairement avec nos nerfs en même temps que ceux de ses personnages. J'ai trouvé la réaction de Charlie particulièrement bien retranscrite quand, alors qu'elle pense découvrir que son compagnon la trompe, elle trouve tout autre chose.

A travers Asphyxie, il est également question de blessures, liées à la perte d'un être proche, liées aux brimades ou au dénigrement. Il est question de silence. De l'absence de communication sur certains sujets, tabous ou non; par peur de jugement, ou tout simplement en pensant protéger l'autre. Or, les non-dits ne sont jamais bons; car ils sont sujets à l'interprétation des autres et il est dangereux de se bâtir sur un malentendu.

Et le petit côté intéressant dont je vous parlais, c'est l'aspect pédagogique de l'enquête. En effet, ici, on découvre les dessous du 36 quai des orfèvres. Contrairement à la plupart des livres policiers que j'ai eu l'occasion de lire, on est dans la pédagogie, l'explication des procédures et des méthodes de travail de la vraie vie des policiers de la Crim'; un peu de jargon professionnel et du détail !

Ce livre était atypique, porté par une plume qui analyse, qui pose des questions, qui tente de délimiter les limites du bien et du mal et qui nous fait forcément cogiter.


Posts récents

Voir tout