top of page
  • Photo du rédacteurClem

Back in Time - Mathieu Guibé

Elira Time³

Back in Time

Auteur : Mathieu Guibé / Illustrateur : Diane Özdamar Éditeur : EDITIONS DU CHAT NOIR (08/10/2017) 186 pages


Résumé :

Il fut une époque pas si lointaine où Elvira Time n’était pas encore la chasseuse de vampires radicale, mais une ado normale. Enfin de qui se moque-t-on ? Elvira n’a jamais été normale, mais elle incarnait une joie de vivre palpable. Elle abordait l’aube du lycée en parfaite reine des élèves, fière et forte comme son père, l’impayable mercenaire qui surprotégeait sa fille, qu’il avait pourtant élevée au rang de tueuse. Une tueuse avec une soif de sang trop grande – un comble pour une chasseuse de vampires me direz-vous. L’impatience et l’impulsivité d’Elvira ont mis en marche des rouages qui n’étaient pas encore bien huilés, écrasant bon nombre de grains de sable dans l’opération… Je fus le témoin de sa descente aux enfers, un acteur de son combat pour ne pas sombrer, le spectateur de sa renaissance. Ces pages sont mes mémoires, le récit de ma vie, allié de la plus badass des héroïnes. Hier et à jamais, je serai son meilleur soutien. Je me nomme Jericho Kaynes et je serai toujours présent pour rattraper le Temps perdu.


Avis :

Après avoir dévoré le tome 2, je me suis précipitée sur Back in Time qui, comme son titre l'indique, et à ma grande surprise, se déroule avant les évènements des premier et second tomes. Ce troisième opus est porté par Jericho (non, je n'avais pas lu le résumé) dont j'ai adoré découvrir la voix.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce tome qui nous explique comment Elvira est devenue la jeune-fille que nous connaissons. Bien qu'elle ait déjà, à l'époque, la langue acérée, elle nous apparaît comme une ado heureuse et plutôt équilibrée.

Bien sûr, en commençant ce tome, nous sommes déjà au courant de son issue, notamment du décès de deux personnages, même si nous ne savons pas COMMENT. Cela le rend d'autant plus prenant que je n'ai pas pu m'empêcher de m'attacher aux deux personnages concernés, et que j'appréhendais affreusement le moment de leur mort.

Elvira et son meilleur ami, Jericho, font leur entrée au lycée avec pour objectif de se faire une place aux côtés du petit ami de la jeune-fille, futur quarterback de son état (et de ses deux acolytes pas très fut-fut - j'ai été impressionnées par le nombre de surnoms que Mathieu Guibé arrive à leur trouver tout au long du roman). Nouvel établissement, nouveau départ. Mais cela était sans compter l'irruption du père de la demoiselle, qui soigne une entrée fracassante devant l'ensemble du lycée, pour éliminer un vampire. Autant vous dire que nous sommes directement dans l'ambiance ! D'autant plus que je vous le donne dans le mille, le monsieur s'appelle Justin. Justin Time. Et l'une de ses activités favorite consiste à faire des jeux de mots. On sait donc maintenant de qui tient Elvira.

Une écriture toujours très drôle et addictive, mais en même temps, ce tome est un peu plus profond. Il touche vraiment aux sentiments et je trouve qu'il est important pour comprendre le personnage d'Elvira et pourquoi elle est en pleine autodestruction (parce qu'au fond c'est un peu ça).

J'ai tellement aimé Justin et son côté papa protecteur qui ne laisse pas n'importe qui approcher sa fille chérie. Il lui en fait baver et en même temps, il a un profond respect pour elle. Il lui a appris tout ce qu'elle sait en terme de combat. Leur relation est fusionnelle et leur complicité transparait dans leurs échanges, même si Elvira s'oppose à lui constamment. C'est un personnage qui en impose et prend beaucoup de place; on comprend que son absence puisse laisser un vide.

Ce tome confirme mon amour pour Jericho; Jericho qui reste toujours au second plan, afin de ménager les sentiments de sa meilleure amie. Leur relation est également très belle, presque tragique. Un peu bateau, pourrait-on penser : le garçon tombe amoureux de sa meilleure amie et en garde le secret, il souffre à chaque fois qu'elle sort avec quelqu'un et la fille ne voit rien. Pourtant, il y a plus que ça.

J'ai beaucoup aimé les petits clins d'œil qui sont faits par l'auteur avec les apparitions rapides de Belinda et Ludwing que Jericho aura côtoyés avant qu'ils ne rencontrent Elvira.

Ce tome m'a vraiment prise aux trippes ! Mon préféré pour le moment.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page