• Clem

Cher Oncle Sam - Blandine P. Martin

Cher Oncle Sam

Auteur : Blandine P. Martin Éditeur : Blandine P. Martin (25/03/2020)

316 pages

Résumé :

L’amitié, c’est comme une potion magique.

Une seule gorgée, et plus rien ne nous fait peur.

Pas même cinq années sans se voir, 8 760 kilomètres, un océan, douze heures d’avion et neuf de décalage horaire.

Sur un coup de tête, Cassandre décide de quitter sa Bretagne natale pour rejoindre sa meilleure amie, Lena, qui vit désormais à San Francisco en Californie.

Changement de cap en vue, pour celle que l’on surnomme « la tornade bretonne » : son quotidien l’étouffe et des vacances s’imposent !

Sauf que sa venue surprise n’est que le début d’un enchaînement d’imprévus…

À peine débarquée, la jeune femme se retrouve entraînée dans un road trip complètement dingue en compagnie du groupe de rock le plus en vogue de la côte Ouest !

Des retrouvailles explosives qui pourraient lui faire changer de regard sur ces musiciens qui avaient déjà croisé sa route cinq ans plus tôt, dont un certain guitariste au charme redoutable.

Et si le destin n’avait pas dit son dernier mot ?

Un chemin rempli de rires, d’émotions brutes et de souvenirs intenses nous attend.

Bienvenue chez ce cher oncle Sam !


Les blessures que nos proches sont capables de nous infliger ne tarissent pas avec le temps. On compose avec, rien de plus.

Avis :

Quelle joie de retrouver la plume de Blandine !

C'est à nouveau dans le cadre du challenge #Booklanta auquel je participe, que j'ai sorti ce livre de ma PAL. Pour le thème : lire un livre qui vous donne la banane. Et c'est mission accomplie avec Cher Oncle Sam !

J'avais beaucoup aimé Quelque chose de bleu, lu il y a plus de 3 ans déjà ! Je partais donc sur un bon à priori pour la découverte de ce spin-off. Ici, on retrouve les Dark Alchemy, Lena et Cassandra de Quelque chose de bleu. Seulement, ce n'est plus Lena qui est au centre du récit, mais sa meilleure amie : Cassandre.

Je vous avoue que je ne me rappelai pas des masses de l'intrigue et du caractère des personnages, et cela ne gène en rien pour découvrir le road trip plein de peps de Cassandre. Les personnages sont hyper attachants, complices, accueillants avec un petit brin de folie ! On ferait assurément partie du voyage, si on en avait l'occasion; quoi de mieux que de parcourir le côte Ouest aux côtés d'un groupe de rock en vogue ?

Blandine nous en met plein les yeux en nous décrivant des paysages à couper le souffle, et en recréant toute la logistique d'une tournée de dernière minute. Tout est là : le décor, la musique, les personnages qui se démarquent et les surprises. Et des surprises nous en avons : comme à son habitude, l'auteure ne se cantonne pas à une romance ordinaire; les personnages ont un vécu, des fêlures et se tiennent à leur ligne de conduite, quelles que soient les circonstances. Seulement voilà, on ne contrôle pas ses sentiments.

Dès le départ, j'ai été surprise, avec l'introduction d'un personnage inattendu. Un personnage qui bouleverse les certitudes et amène un vent de fraicheur au sein de la petite bande; un personnage qui permet de voir Spencer sous un autre jour et met en lumière certains traits de caractère qu'il a coutume de camoufler. Car Spencer est LE célibataire du groupe, celui que toutes les fans adulent et qui le leur rend bien. Spenser joue un rôle pour masquer ses failles et ne pas avoir à s'attacher. C'est un joyeux luron, sexy en diable, qui dégage un certain charisme et ne semble jamais sérieux; pourtant, derrière cette image qu'il projette, se cache un autre homme.

Cassandre est à mourir de rire. Pleine d'entrain et d'optimisme, une vraie pile électrique, elle attire également le mauvais œil quoi qu'elle fasse. De son arrivée au USA (en passant par le contrôle de douane à cause d'un déodorant oublié), à sa soirée de nouvelle riche, elle croque la vie à pleine dents et véhicule une joie de vivre communicative. Ses échanges avec Spencer donnent un tel rythme au récit, nous font sourire et coulent avec naturel. L'alchimie est là, mais la réalité est toute autre. Rien ne sera simple et, c'est là l'un des talents de Blandine, les choses évolueront en douceur, avec réalisme et sincérité. Car Cassandra a elle aussi un secret, ou plutôt un traumatisme, qui fait d'elle une jeune-femme blessée et phobique.

Outre les piques que s'envoient perpétuellement Cassandre et Spencer, les autres membres du groupe contribuent au dynamisme du récit et nous entrainent de ville en ville, de concert en concert, jusqu'au à la fin, inéluctable, de la tournée et, le retour prévu de Cassandre en France. Si Lena et Cameron sont plutôt effacés dans ce spin-off, j'ai apprécié avoir de leur nouvelles et j'avoue avoir une affection toute particulière pour Daisy, ce petit bout de bonne femme aux couleurs de cheveux improbables et à la perspicacité étonnante.

Un road-trip dépaysant et plein d'émotions qui n'a pas manqué de me mettre en tête la chanson Creep de Radiohead, évoquée à plusieurs reprises (Mme l'auteure, je ne vous remercie pas).