• Clem

Des vacances presque parfaites - Elodie Koenigshoven

Des vacances presque parfaites

Auteur : Elodie Koenigshoven

Éditeur : AUTO ÉDITION (30/11/2020)

252 pages


Résumé :

Enfin, ce sont les vacances d’été ! Comme le veut la tradition, Margaux et sa famille se rendent au Lavandou, au camping de Gérard et de Martine, leurs amis de longue date. Tous les éléments pour passer de merveilleuses vacances sont réunis. Au programme : plage, mer, soleil et farniente. Sauf que cette année, rien ne se déroule comme prévu…


Avis :

Je remercie Elodie Koenigshoven pour sa confiance, puisque c'est le troisième roman qu'elle me confie. Totalement différent des deux précédents, j'avais eu l'occasion de lire les premières pages de ce petit feel-good, pages qui avait réussi à me convaincre que je passerais un bon moment de lecture avec Margaux, Marc, leurs enfants et leurs amis.

Des vacances presque parfaites est découpé en journées; chaque été, Margaux passe deux semaines de vacances au camping de Lavandou et nous découvrons les 15 jours qui s'écoulent entre son arrivée fort mouvementée sur le camping, et son départ.

C'est une lecture plutôt légère, mais qui traite aussi de sujets plus profonds, comme la relation que l'on a aux autres, le temps qui passe et le chemin parcouru. J'ai beaucoup aimé ce petit roman, tellement juste dans ses dialogues et certains de ses constats, à la fois drôle et intriguant. Il se passe clairement quelque chose de louche dans ce camping, beaucoup trop de personnes semblent mal à l'aise lorsqu'on évoque certains sujets. Cela amène un peu de piquant à l'intrigue.

Margaux, son mari Marc et leurs deux enfants, respectivement âgés de 14 et 16 ans, louent tous les ans le même emplacement de camping. Leur emplacement. Le meilleur du camping. Ils ont leurs habitudes, leurs amis, qu'ils retrouvent d'une année sur l'autre et leur planning préétabli entre excursions, farniente, aquagym et marché ! J'ai beaucoup aimé cette ambiance estivale, le rapport que Margaux a avec la mer et ces instants hors du temps, qui sortent de la routine boulot métro dodo. On ressent la nostalgie des instants passés, le temps qui file trop vite, les bons moments passés entre amis; on s'y croirait vraiment.

J'ai aussi beaucoup aimé ce groupe d'amis : 4 couples sans grand points communs si ce n'est les moments partagés chaque été. Avec ou sans enfants. Par choix ou par résignation. Ils forment, avec les dirigeants du camping: Gérard, dit Gégé, et sa femme, Martine, un cocon de bien être. Pourtant, cette année, rien ne se passe comme prévu, à commencer par l'emplacement de parking sacré !

Les conditions sont réunies pour que Margaux passe de mauvaises vacances, pourtant, contre toute attente et malgré les perturbations auxquelles elle doit faire face, ces vacances ne seront pas si désastreuses que cela !

Ça parle de couple, de petites frustrations du quotidien, tous ces moments où l'on prend sur soi pour ne pas imploser, de l'évolution des relations au fil du temps… Ça parle d'enfants, ou plus particulièrement d'adolescents; de leur ingratitude, de l'inquiétude que l'on ressent toujours à leur égard, des années qui sont passées si vite. Ça parle de la vie tout simplement. Et, si j'ai eu du mal à comprendre certaines décisions, Elodie Koenigshoven énonce très justement des vérités, pose des questionnements qui nous parlent.

C'est frais, c'est divertissant et ça donne le peps ! Des vacances presque parfaites se lit d'une traite et permet de faire le plein de soleil ! Un très bon moment de lecture !