• Clem

Dix tombes pour l'enfer - Darynda Jones

Charley Davidson

Dix tombes pour l'enfer

Auteur : Darynda Jones

Éditeur : Milady (19/05/2017)

471 pages


Résumé :

Détective privé à mes heures et Faucheuse à plein temps, je me suis toujours posée beaucoup de questions. Mais "commence arrêter trois dieux maléfiques différents ?", c'est nouveau ! Le hic : l'un de ces dieux, même s'il n'en a pas conscience, est mon si séduisant mari. Est-il trop tard pour le ramener dans le droit chemin ? Entre une fugitive à protéger, une homme accusé du meurtre d'une femme à innocenter, et un pendentif surnaturel terrifiant à dissimuler, j'ai bien du mal à trouver quelques minutes pour sauver le monde…


Avis :

Cela faisait 3 ans que je n'avais pas lu de Charley Davidson. Ce dixième tome végétait dans ma bibliothèque et j'ai eu l'occasion de l'en sortir pour les deux challenges auxquels je participe : le #Booklanta pour la quatrième épreuve, lire un livre qui donne la banane et le #Fantasycardschallenge pour la carte d'Halloween.

Si l'intrigue était assez floue dans mon esprit après tout ce temps, j'ai assez facilement rattaché les wagons, Darynda Jones intégrant des rappels des évènements survenus depuis le début de la série, et dans le tome précédent.

J'ai retrouvé avec grand plaisir les entames de chapitres : mèmes, bons mots de Charley, inscription de T-shirt… qui donnent le ton ! Charley est un phénomène à l'humour bien particulier. Une chose est sûre, on ne reste pas insensible au personnage ! Depuis les premiers tomes, elle a su s'entourer de personnes de confiances, avec lesquelles elle partage un lien fort, une famille qu'elle s'est choisie et que l'on adore côtoyer. Une famille qui nous réchauffe le cœur et nous entraîne dans toutes ses exubérances !

Charley est une jeune-femme bien dans sa peau, au sens inné de la justice; il faut dire qu'elle côtoie ce que le monde fait de pire, à travers les enquêtes qui lui sont confiées, mais aussi à travers la vie des personnes qu'elle fait traverser ou encore ce qu'elle découvre de son passé. Elle a donc à cœur de protéger les plus faibles et de faire tout ce qui est en son pouvoir pour ceux qu'elle aime. Détective du tonnerre (il est vrai que ça aide de voir les morts), elle a su s'attacher les faveurs de quelques personnes "bien placées", mais aussi se faire des ennemis. Elle compose donc avec tout ce qui fait sa vie, et le déchirement d'avoir du se séparer de Pépin. Force tranquille, elle ne se prend pas la tête (ou plutôt si, elle se la prend beaucoup trop - sur certains sujets en tout cas -).

Charley Davidson c'est bourré d'humour, de jeux de mots et d'amour ! Le duo Charley / Cookie est tellement attendrissant. Elles semblent parfois être le prolongement l'une de l'autre, se comprennent sans avoir à parler (ou pas) et nous offrent des dialogues déjantés qui semblent parfois sans queue ni tête !

Le duo Charley / Reyes n'est pas en reste côté étincelles. Et j'ai apprécié, voir une distance se créer entre eux dans ce tome. Les voir se réapprivoiser, constater que tout ne roule pas comme sur des roulettes, que même eux ont besoin de dialogue et que les meilleures intentions du monde peuvent être si mal interprétées. Car aucun des deux ne se trouve digne de l'autre.

Dans ce tome, nous suivons deux enquêtes en parallèle, et nous participons en pointillé, à la course de la team de protection de Pépin contre les méchants qui veulent la supprimer. Quand il s'agit de sa fille, Charley sort les crocs et semble capable du pire ! Que de révélations également sur les origines de Charley, de Reyes, et sur les activités de Rocket (Darynda Jones nous met en appétit c'est sûr). Le récit prend des proportions mystiques, Charley apprivoise ses nouveaux pouvoirs et, ce que nous pensions savoir n'est peut être pas la réalité tout compte fait. Cela créé une ambiance assez surréaliste; nous nous retrouvons à côtoyer des dieux, tout en continuant de suivre le petit train train quotidien de Charley (qui n'est jamais de tout repos).

Notre détective préférée cherche à innocenter un homme accusé de meurtre et là… gros carton rouge pour le résumé proposé par la maison d'édition (que je vous ai volontairement tronqué) qui dévoile le pot aux roses avant que tout n'ait commencé. Je suis vraiment heureuse de ne pas l'avoir lu avant de me plonger dans le livre.

Un récit haletant, plein de surprises, avec des scènes de sexe parfois un peu superflues, mais duquel on a du mal à s'arracher. J'ai hâte de découvrir la suite qui s'annonce des plus mouvementée et addictive !

Posts récents

Voir tout