• Elsa

Fleur de cadavre - Anne Mette Hancock

Fleur de cadavre

Anne Mette Hancock

Livre de poche sélection prix des lecteurs 2020


Les avis dithyrambiques sur "Fleur de cadavre" n’ont eu de cesse de fleurir pour le #prixdeslecteurs2020 . Je l’ai donc ouvert avec toute l’appréhension que trop de bonnes critiques suscitent parfois, en me disant : Et si j’en attendait trop ? Et si je restais hermétique à son univers ? Aujourd’hui, j’ai refermé ce polar et c’est à mon tour de trouver les mots justes pour vous en parler.

Héloise, journaliste danoise, reçoit une lettre franchement énigmatique d’Anna Kiel, une femme recherchée depuis trois ans pour le meurtre d’un avocat. Plonger dans l’histoire de cette femme et reprendre l’enquête, va provoquer des remous inattendus autour d’Héloise...

Ce thriller, finalement assez peu connu, est réussi sur bien des plans. Le résumé est aussi prometteur que son contenu. Et s’il s’ouvre assez sobrement, voire même, avec une certaine indolence, on s’aperçoit rapidement que tout y est parfaitement imbriqué et que l’intrigue va progressivement devenir palpitante.


C’est typiquement le genre d’histoire dans laquelle un certain nombre d’indices sont sous notre nez dès le début, sans que nous soyons capables de les assembler pour que la lumière se fasse. Il aura fallu que l’autrice fasse mine de les pointer du doigt pour que je me dise : mais bien sûr ! Ça tombe sous le sens !

Évidemment, l’autrice ne s’arrête pas à ces premières révélations et une partie des mystères demeureront jusqu’au dénouement, faisant grimper le suspense crescendo.

Le résumé éditeur s’achève sur cette phrase « ce thriller offre un suspens au charme vénéneux, comme la fleur de cadavre, aussi éphémère que toxique ». Elle décrit avec justesse l’atmosphère poisseuse de cette histoire qui est bien plus dure et écoeurante qu’il n’y parait.

Enfin, je dois bien avouer que j’ai été surprise par la tournure insoupçonnée qu’a pris l’histoire et je ne l’en ai que plus appréciée, même si certains passages peuvent heurter notre sensibilité.

Si ce thriller semble parfait en tous points, j’ai tout de même eu ce drôle de sentiment lié au fait que parfois, des petits détails étaient improbables (c’est plus un sentiment diffus qu’un fait que je pourrais prouver).

Peut-être vous demandez-vous si j’ai voté pour ce livre... malgré tout le bien que je vous en ai dit, je lui ai préféré Octobre.

En bref : Sous ses apparences tranquilles de petit polar danois, « Fleur de cadavre » cache bien son jeu !


#livredepoche #polar #thiller #AnneMetteHancock

11 vues0 commentaire