top of page
  • Photo du rédacteurNadge

Hamish Macbeth, tome 7 : Rira bien qui rira le dernier - MC Beaton

Hamish Macbeth, tome 7 : Rira bien qui rira le dernier - MC Beaton

Auteure : MC Beaton

Albin Michel

Parution : Octobre 2020

Note : 3,5 / 5

270 pages

Résumé éditeur :

Lorsqu'Andrew Trent convoque sa famille dans son manoir écossais pour leur annoncer sa mort prochaine, rongé par un cancer, c'est un canular, pour le plaisir de voir leurs têtes effarées... Trent est un vieux et infatigable farceur, aux dons prémonitoires, sans le savoir...

Car quelques jours plus tard, tel l'arroseur arrosé, c'est lui que l'on retrouve assassiné, et cette fois-ci, ce n'est pas une blague.

Hamish, fin limier, n'a pas la tâche facile : la famille du défunt refuse de collaborer, plus occupée à éplucher le testament qu'à aider le policier à trouver le coupable. Mais Hamish n'est pas homme à lâcher prise, et rira bien qui rira le dernier dans ce drôle de drame...


Avis lecteur :

C'est toujours un plaisir de retrouver Hamish, ce policier Ecossais au charme british!

Depuis le 1er tome, je suis sous le charme de ce personnage, de sa force tranquille, son flegme et de sa simplicité.


Dans ce nouvel opus, une réunion de famille a lieu dans un manoir, le maitre de maison, Andrew Trent, est un farceur, mais un grand nombre de blagues sont plutôt de mauvais gouts. Ces proches n'ont acceptés de venir chez lui que parce qu'ils le pensent mourant... et là aussi c'est aussi une blague. Ils espèrent tous obtenir une belle part de son héritage. Au final, tous les membres de cette famille sont détestables, ils cachent tous un trait de caractère désagréable.

Mais Andrew va être retrouvé assassiné dans une des chambres.


La trame est assez commune : toutes les personnes présentes dans la maison peuvent être l'assassin, ils ont tous un mobile et au fil des pages, tous peuvent être le coupable.

Hamish va donc venir enquêter et une fois encore ses déductions vont surprendre le lecteur.


Sa relation avec Priscilla évolue également. J'ai vraiment hâte de voir comment cela va tourner!

Elle est jalouse car une des occupantes de la maison a un faible pour Hamish. Ce petit jeu du chat et de la souris entre ces deux personnages est très mignon.


J'aime les MC Beaton pour l'écriture simple et efficace, avec toujours beaucoup d'humour. Ces romans se lisent bien et vite. J'admets que depuis le début, c'est sur ce tome que j'ai eu ma plus grosse surprise. Je n'ai pas réussi à voir venir le dénouement final, ce qui est plutôt rare! J'ai aimé cette enquête, même si je l'ai trouvé un peu longue à partir.


Peut être que le gentil Paul Sinclair est entré dans une cabine téléphonique et qu'il en est sorti métamorphosé en Supermeurtrier! plaisanta Anderson.

Comments


bottom of page