• Nadge

Histoires de fantômes du Japon - Benjamin Lacombe

Histoires de fantômes du Japon - Benjamin Lacombe

Dessinateur : Benjamin Lacombe

Editions Soleil (Collection Métamorphose bd)

Parution : Novembre 2019

Note : 4,5 / 5

208 pages

Résumé éditeur :

Fasciné par le Japon - son art, sa culture et ses paysages - depuis ses plus tendres années, Benjamin Lacombe a souhaité illustrer Fantômes du Japon, un recueil d'histoires imprégnées du folklore japonais, recueillies par Lafcadio Hearn. Cet écrivain irlandais a été l'un des premiers occidentaux à obtenir la nationalité japonaise. Il est connu pour avoir sillonné les provinces de ce pays, recueilli et mis par écrit les contes et légendes de fantômes japonais.

Pour cet ouvrage, Benjamin a choisi d'illustrer un panel de bestiaire large et diversifié ; une diversité qu'il était essentiel pour lui de laisser transparaître dans un traitement graphique différent pour chaque histoire. En fin de livre, la création de jeux, inspirés de jeux anciens, offre la possibilité de raconter sa propre légende de yôkai.

Un hommage de toute splendeur, au ton juste.

Avis lecteur :

Attention, ceci n'est pas un roman mais un très beau livre qui se regarde autant qu'il se lit!

Je vais donc découper mon avis en deux parties.


Les contes

J'aime la culture japonaise, son histoire et ses rituels. Même si pour une occidentale, certains aspects sont un peu difficile à appréhender. Tout est marqué par une certaine magie.

Une approche de la mort différente : au Japon, on retrouve des temples partout, même dans des endroits improbables (au milieu d'un centre commercial), les Japonais sont très attachés à leurs coutumes et très respectueux des traditions ancestrales.

J'ai retrouvé ces éléments dans les contes présentés. On y ressent toute la poésie, et si on laisse son esprit vagabonder, on peut se retrouver sur sur les marches d'un temple à Kyoto...

Chaque conte débute par une présentation sobre, avec le titre en français et le titre en japonais.

J'ai pris le temps de lire chaque conte, de m'en imprégner. Je trouve cela captivant de découvrir des contes d'autres pays, avec une culture profondément différente de la notre.


Les illustrations

Point fort de ce livre : je suis bluffée.

J'aime beaucoup le travail de Benjamin Lacombe, mais là encore il donne corps (sans mauvais jeu de mot) aux contes, avec délicatesse, pudeur et respect.

Certains dessins sont sombres, d'autres sont plus lumineux, tout en nuances, à l'image des textes. Il s'est inspiré de symboles bien connu de l'art japonais (les vagues...).

On alterne pour un même dessin entre joie et frayeur ou angoisse, c'est assez particulier comme sentiment. Il en ressort une puissance, qui s'allie parfaitement aux textes.

Le travail autour du graphisme est mis en valeur par des pages transparentes ou par des surbrillances (comme sur la couverture).


Je conseille ce livre à tous ceux qui aiment le Japon et à ceux qui souhaitent découvrir une partie de leurs coutumes, magnifiées par des illustrations sublimes.

C'est tout simplement fascinant.

Embarqué dans ce voyage dépaysant!


Posts récents

Voir tout