• Clem

L'empire de Jade - Ellie Ariny

L'empire de Jade - Livre I

Auteur : Ellie Ariny

Éditeur : Auto édition (15/02/2020)

446 pages


Résumé :

France, 17e siècle Jade n'est qu'une enfant lorsqu'elle apprend que sa vie a été décidée pour elle. Son père l'a fiancée au fils d'un partenaire commercial en Chine. La jeune fille grandit dans l'ombre de cette menace, déchirée entre ses envies de rébellion et la passion qu'elle se découvre peu à peu pour cette culture extraordinaire. Très vite, elle est forcée de constater que son nouveau foyer est un pays gouverné par des règles qui lui sont inconnues, un pays où la haine et la jalousie peuvent se cacher derrière le plus beau des sourires. Incapable de discerner l'allié de l'ennemi, incapable de surmonter la peur que lui inspire son mystérieux fiancé, Jade devra lutter afin de trouver sa place dans cette nouvelle vie.



Avis :

L'empire de Jade a été écrit par Ellie Ariny - également connue sous le pseudo de elliriny.books sur Instagram. C'est donc à travers son compte que j'ai suivi la sortie de son premier roman (auto-édité) et que j'ai été conquise (il y a de quoi) par sa sublime couverture.

Si je l'ai sorti de ma liseuse, c'est parce qu'il correspondait à deux catégories du challenge BookLanta auquel je participe : lire un livre auto-édité en 2020 et lire un auteur que vous n'avez jamais lu. J'avoue avoir été déboussolée en commençant ma lecture car, allez savoir pourquoi, je m'attendais à lire de la fantasy. Il n'en est rien, nous nous trouvons bien dans le monde tel que nous le connaissons, mais quelques siècles plus tôt; il s'agit d'une fiction historique dans laquelle Ellie mêle différentes cultures, et en particulier la culture chinoise.

Ce léger point mis à part, j'ai été embarquée par la plume fluide, imagée, riche et entraînante, quasiment dès les premiers mots. J'ai suivi avec frénésie et appréhension les aventures (et quelles aventures) de Claire-Hélène, rebaptisée Jade dans son pays d'adoption. Une jeune-fille élevée dans une grande liberté de mouvement, qui se retrouve "vendue" (car c'est bien de cela qu'il s'agit, puisqu'en échange de sa main, son père reçoit quantité de marchandises et renforce son partenariat commercial) à des "sauvages". Nouvelle culture, nouveau langage et déracinement. C'est ce que va subir cette enfant, dont le destin est de partir à l'autre bout du monde lorsqu'elle sera en âge de se marier; son futur époux vivant en Chine.

C'est Jade elle-même qui raconte son histoire. Cela rend le récit encore plus prenant, notamment grâce au regard qu'elle porte sur la jeune-fille inexpérimentée qu'elle était alors. Si on ne sait pas très bien à quel moment se situe la narration, c'est l'année de ses 10 ans que tout commence, en ce jour où son père décide de la fiancer.

Ellie Ariny nous livre un cocktail explosif : des personnages extrêmement bien travaillés, dont on comprend les questionnements, de l'action (il n'en manque pas) et un dépaysement total. Elle nous décrit avec brio les paysages des différents pays traversés par Jade, de sa France natale, à sa Chine d'adoption, et nous dépeint également la culture chinoise, notamment avec le bandage des pieds, ou encore les traditions familiales. La notion de famille y étant très ancrée et très importante. De par l'époque à laquelle se déroule le roman, la femme y fait souvent figure d'objet, que ce soit avec cette histoire de mariage arrangé, ou, le fait de se voiler pour apparaître en public. Jade possède un sens aigu de la justice, faisant fi des traditions; elle a tendance à s'enflammer, sans se préoccuper des conséquences de ses actes. Mais elle est jeune, plus ou moins livrée à elle-même, et ce qu'elle a vécu la conforte à défendre ses convictions.

Les personnages secondaires sont également bien campés : que ce soit son amie Xiaoli, le garde Yexu ou encore son époux qui apparaît comme un homme exemplaire malgré ce qu'en pense Jade, et l'opinion qu'elle s'est forgée de lui entre leur rencontre et leur mariage. C'est une chose que j'ai énormément apprécié; le fait que l'évolution de la jeune-fille survienne progressivement. Qu'elle n'ait pas ce côté girouette qui change d'avis prématurément. Elle se considère elle avant tout, et elle fait payer à son époux de ne pas avoir eu le choix.

Plus encore, ce sont les intrigues que nous touchons du doigt qui m'ont ravie. Dans cet univers de pouvoirs et de faux-semblants, Jade fait figure de chaton. Elle découvre la cruauté du monde de la pire des façons.

J'ai eu un gros coup de cœur pour cette épopée historique, ses personnages, la culture chinoise qu'elle nous présente et la plume de l'auteur toute en délicatesse.



Posts récents

Voir tout