top of page
  • Photo du rédacteurAuré

La commode aux tiroirs de couleurs - Olivia Ruiz

La commode aux tiroirs de couleurs

Auteure: Olivia Ruiz

Editeur: JC Lattès

198 pages


Résumé éditeur:


" Enfin, après tant d'années de patience domptée, j'allais savoir pourquoi elle s'emballait tant pour cacher le secret que renfermaient ces neufs tiroirs. Ma grand-mère les nommait ses renferme-mémoire. " A la mort de sa grand-mère chérie, une jeune femme reçoit en héritage une intrigante commode, objet de tous les fantasmes de ses petits-enfants. Le temps d'une nuit, la narratrice va ouvrir ces neuf tiroirs de couleur, et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abuela, dévoilant ces nombreux secrets qui ont scellé le destin de plusieurs générations de femmes, entre France et Espagne.


Avis lecture:


La commode aux tiroirs de couleurs est le premier roman d’Olivia Ruiz, que l’on connaît surtout pour ses talents de chanteuse et cette voix si jolie #lafemmechocolat


Nous découvrons ici une autre facette de sa personnalité et je crois pouvoir dire sans me tromper qu’elle a une belle carrière d’écrivain devant elle.

On voit beaucoup passer ce roman sur les réseaux sociaux et j’étais un peu frileuse à l’idée de m’y plonger, par une sorte d’a priori mal à propos... Je ne regrette pas une seconde d’avoir franchi le pas. J’ai dévoré ce roman en 2 jours. Une fois que l’on est plongée dedans on ne peut plus le lâcher c’est tellement addictif ! Tellement bien écrit et bien construit. En bref, vous l’aurez compris je suis sous le charme.

Une jeune femme hérite d’une mystérieuse commode colorée à la mort de son Abuela. Cette commode elle a longtemps essayé de l’ouvrir durant son enfance mais n’en a jamais eu le droit! Aujourd’hui c’est le grand jour mais une chose est sure : elle ne s’attendait pas à ce que cette commode renferme des secrets de famille de plusieurs générations de femmes au tempérament de feu !


C’est une histoire de famille, une histoire de patrie aussi et une histoire de passion! J’ai appris beaucoup de choses que j’ignorais sur l’histoire de l’Espagne, le franquisme. J’ai vibré et tremblé tout au long du roman aux côtés de Rita, cette femme si forte qui ne demandait qu’à être aimée. Son histoire, que je vous invite vivement à découvrir, est particulièrement dure, jonchée d’épreuves, mais elle a réussi à n’en retenir que le meilleur, que l’espoir afin d’en ressortir plus forte.


« Mieux vaut croire au Père Noël et souffrir d’apprendre son inexistence que de ne pas goûter au plaisir de la rêverie infinie qu’il engendre, non? »




8 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page