• Clem

La prophétie de la cathédrale - Christophe Ferré

La prophétie de la cathédrale

Auteur : Christophe Ferré

Éditeur : Archipoche (01/10/2020)

392 pages


Résumé : « Il n'y a de Dieu qu'Allah l'Unique. » Par quel mystère la profession de foi de l'islam figure-t-elle sur un vitrail de la cathédrale de Chartres retraçant la vie du Christ ?

Lors de fouilles dans la crypte de cette cathédrale, Mary, jeune et brillante étudiante, est sur le point de mettre au jour une découverte archéologique majeure.

Mais cette révélation risque de bouleverser l'équilibre du monde. Un rempart de haine et de sang se dresse alors pour empêcher la jeune femme d'accéder à cette vérité qui dérange.

Quelle est l'étrange congrégation prête à supprimer tous ceux qui s'approchent trop près du secret ? Quel est ce secret ? Une prophétie vieille de plusieurs siècles est-elle en train de s'accomplir ?


Je vous dis simplement qu'un homme de paix est plus menacé qu'un homme de guerre. Quel étonnant paradoxe ! Prêcher la paix, c'est s'exposer à la violence des autres.

Avis :

Très très intriguée par le résumé digne d'un Dan Brown, je me suis laissée tenter par le nouveau Christophe Ferré, récemment sortie chez Archipoche. Attention toutefois, il s'agit d'une réédition de La révélation de Chartres déjà parue en 2015.

Je ressors de ma lecture assez partagée. J'ai beaucoup aimé l'aspect historique, les références religieuses et architecturales, et le fait que l'auteur se soit inspiré de discours ayant été réellement prononcés par des personnages illustres pour étayer son roman. Tout cela confère un aspect vraiment réaliste au récit, au complot qui se dessine sous nos yeux et se dévoile au fil des énigmes. On sent que la trame est très travaillée, et on ressent l'envie d'aller voir de nos yeux les lieux très bien dépeints par Christophe Ferré.

D'un autre côté, j'ai parfois été dérangée par la façon dont l'intrigue nous est rapportée : certains dialogues manquent vraiment de naturel et la description des réactions des personnages semble, à certains moments, grossière ou caricaturale. On a l'impression d'avoir les gros méchants d'un côté et la douce gentille accusée à tort de l'autre. Mary est d'ailleurs un personnage un brin agaçant; elle se retrouve, malgré elle, plongée dans une histoire qui la dépasse complétement, sa vie menacée, et elle se comporte comme une enfant gâtée. Si elle panique et perd ses moyens face à l'ampleur de la menace qu'elle ne comprend pas, et qui pèse sur elle, elle manque aussi d'empathie à l'encontre de ses soutiens.

La prophétie de la cathédrale nous tient en haleine, alors que Mary cherche à échapper à ses poursuivants et que l'on tente de comprendre ce quel est ce terrible secret qu'elle ne doit pas découvrir. Lorsque religions et pouvoir se rencontrent, cela donne un mélange explosif et dangereux. Une intrigue basée sur des faits, au cours de laquelle on pense parfois, mais oui, ça pourrait être vrai.

Malgré quelques aspects un peu négatifs, j'ai donc été entrainée à la découverte de cette mystérieuse prophétie et de ce qu'elle implique. J'ai particulièrement apprécié les passages où la réalité rejoignait la fiction et, tout comme Mary, ai été prise dans l'engrenage des révélations.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout