top of page
  • Photo du rédacteurClem

La quatrième feuille - Christophe Royer

La quatrième feuille

Auteur : Christophe Royer Editeur : TAURNADA ÉDITIONS (17/03/2022)


Résumé :

Aujourd'hui, Sophie a tout pour être heureuse : un mari aimant, une famille attentionnée, une amie fidèle, un travail qu'elle adore et une belle maison sur les rives du lac d'Annecy. Pourtant, à la veille de sa première exposition photo, plusieurs faits troublants vont faire ressurgir des événements tragiques de son passé… Un flic détruit par sa première affaire, une bande de copines inséparables, un amour toxique… Et si le cauchemar recommençait ?

Avis :

Une couverture qui m'a tapé dans l'œil, un résumé qui promettait une intrigue bien sympa, il ne m'en fallait pas plus pour découvrir La quatrième feuille, et par la même occasion, Christophe Royer. Son écriture m'a tout de suite emballée et la construction de son roman m'a tout à fait convaincue.

Un récit qui se déroule en trois parties : présent / passé / présent. Dans la première, nous découvrons Sophie et Carole, sa meilleure amie, et la longue amitié qui semble les lier. Puis, nous assistons à une série de faits troublants et de plus en plus menaçants, qui nous laisse envisager un pan de leur passé. Alors que les jeune--femmes se voient contraintes de faire appel à la police, Christophe Royer nous plonge, à la faveur d'une seconde partie, dans un passé qui pourrait bien expliquer ce qu'il se passe.

J'ai beaucoup aimé le ton, le côté angoissant de l'intrigue, son aspect réaliste aussi. L'auteur aborde le caractère nocif de certaines personnes, leur côté manipulateur et la façon dont elles s'insinuent, sans faire de vague, dans notre quotidien, jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Il tisse sa toile, tout comme l'un de ses personnages, et nous démontre que vécue de l'extérieur, la situation peut être perçue d'une toute autre manière. C'est à la fois fascinant et glaçant de voir les choses se mettre en place, et c'est vraiment bien traité !

La quatrième feuille a un petit côté addictif et, même si l'on devine d'avance, pour avoir capté certains éléments du présent, ce qu'il va advenir de certains personnages, on se laisse prendre par le récit de leur adolescence. Sophie, tout au long du récit, a une place à part. Elle est celle qui se soucie de tout le monde, qui ne veut blesser personne et a toujours un mot gentil; elle est celle qui cherche des excuses aux autres. Christophe Royer retranscrit vraiment bien les sentiments qui l'agitent et le mal être qui l'habite alors qu'elle est sujette à la malveillance d'une camarade.

Le style est fluide et accrocheur, et l'on ressent un certain malaise en tournant les pages. Si les deux premières parties m'ont vraiment plu, j'avoue avoir eu un peu plus de mal avec la dernière; tout du moins son commencement car ce n'était pas du tout la chute que j'attendais. Mais c'était pour être mieux surprise par la suite ! Le tout est tout de même assez dérangeant et, lorsque l'on connait le fin mot de l'histoire, on a beau comprendre les motivations des personnages, certaines actions semblent tout de même un peu disproportionnées…

Côté personnage, j'ai beaucoup aimé le groupe d'adolescentes, quelle que soit l'époque; par contre, j'ai eu un peu plus de mal avec le policier chargé de l'enquête qui, tout bleu qu'il soit au commencement, a un comportement totalement déplacé, limite cliché par moment. Par la suite, il ne m'aura pas plus convaincue dans son acharnement, même si celui-ci reste cohérent avec son vécu.

Une très chouette découverte que la plume de Christophe Royer, que je garde précieusement en tête.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page