• Auré

La vallée des Oranges - Béatrice Courtot

La vallée des Oranges

Auteure: Béatrice Courtot

Editeur: Charleston

240 pages


Résumé éditeur:


Marseille, 2016

En démontant le faux plafond d'un hôtel, un ouvrier tombe sur une boîte contenant les souvenirs d'une vieille dame, Magdalena. Son arrière-petite-fille, Anaïs, tenancière du Café de l'Ensaïmada, une institution culinaire à Paris, décide alors de partir à la recherche de ses origines majorquines...


Majorque, 1935

Magdalena, jeune pâtissière, confectionne chaque jour des ensaïmadas, ces brioches majorquines entortillées et saupoudrées de sucre glace. Mais très vite, la guerre civile espagnole frappe aux portes de son village. Au péril de sa vie, Magdalena s'engage alors dans la résistance. Entre Majorque et Marseille, deux destins de femmes bousculées par la Guerre d'Espagne et un secret de famille, mais unies par une même passion : la pâtisserie.


Avis lecture:


La vallée des oranges dormait depuis longtemps dans ma PAL… et d’un coup j’ai eu envie de l’en sortir pour le découvrir, et puis j’ai une nouvelle résolution : ne plus acheter de livre tant que ma PAL n’est pas finie !!


Me voilà donc plongée dans ma lecture.

En 2016, un ouvrier découvre une boîte dans un hôtel à rénover, et appelle l’arrière petite fille de la personne à qui elle appartenait. Commence alors un aller-retour entre 2 périodes : la guerre civile espagnole et l’histoire de Magdalena, jeune femme pleine de vie qui va tout perdre dans cette guerre et Anaïs jeune femme solitaire qui tient une boulangerie à Paris de nos jours. S’en suit alors une quête de ses origines, et par la même peut-être la découverte de l’amour.

J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire… Il m’a bien fallu une bonne centaine de pages pour être vraiment dedans… Et malgré le dépaysement total et l’envie de voyage que cela m’a fait naître, je n’ai pas été transportée par l’histoire…


J'ai découvert pas mal de choses sur la guerre civile espagnole que j'ignorais, et l'histoire de Magdalena est intense : elle quitte son pays en guerre de force et arrive en France, pensant être en sécurité mais va faire face à d'autres horreurs qu'elle n'avait pas vu venir. Heureusement l'amour frappe à votre porte quand vous l'attendez le moins et peut réellement sauver une vie.


L'histoire d'Anaïs est plus "plan-plan", elle vit une vie de dingue à Paris et en partant à la recherche de ses origines va découvrir la vie, la vraie, la joie, le bonheur… Mais elle ne m'a pas fait vibrer pour autant.


Difficile à expliquer mais je n'ai pas du tout été transportée par ce roman, peut-être la plume de l'auteure n'aura pas sur me séduire… Dommage.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout