• Clem

Le cercle de pierres - M.W. Craven

Le cercle de pierres

Une enquête de Washington Poe

Auteur : M.W. Craven

Editeur : L'ARCHIPEL (22/09/2022)

400 pages


Résumé :

Dans la région sauvage du Lake District, au centre de cercles de pierres, un tueur brûle vif des hommes fortunés âgés de soixante à soixante-dix ans. Aucun lien apparent entre les victimes, aucun indice, jusqu’au jour où l’on découvre gravé sur le torse de l’une d’elles un nom : Washington Poe. Celui de l’inspecteur-chef mis à pied pour une erreur ayant entraîné la mort d’un suspect ! Contraint par sa supérieure Stéphanie Flynn de reprendre du service, Poe doit faire équipe avec Tilly Bradshaw, une geek surdouée mais socialement inadaptée. Et avec son ami d’enfance, le policier Kylian Reid. Ensemble, ils remontent quelque vingt-cinq ans en arrière… Poe comprend bientôt qu’il a été manipulé, mais, surtout, qu’il y a bien pire que de mourir immolé ! À lui de choisir désormais comment justice devra être rendue…


Ce n'était pas la première fois que Poe se demandait comment les travailleurs sociaux pouvaient rester sains d'esprit. Leur boulot était l'un des pires qui soient, plus difficile encore que le métier de flic. Ces gens-là ne connaissaient jamais aucun répit, l'échelle des problèmes auxquels ils étaient confrontés allait de terrible à atroce.

Avis :

Gold Dagger Award du meilleur policier de l'année : c'est ce que l'on peut voir sur la couverture du cercle de pierres. Je n'ai pas la moindre idée de ce dont il s'agit, mais je dois avouer que ça vend du rêve ! Et le résumé, bien qu'un peu violent (les hommes brûlés vifs), en rajoute une couche, nous promettant une enquête palpitante avec une plongée dans le passé.

Ma première impression était un peu tiède : un récit alourdi par le nombre de personnages et leur passif, une lecture extrêmement dense dans laquelle j'ai eu du mal à rentrer, des descriptions assez dures des scènes de crime, de la combustion d'un corps humain (le tout de manière très chirurgicale et pédagogue; mais lorsque l'on imagine la scène dans sa tête cela peut être assez violent). Le cercle de pierres est présenté comme le premier d'une série mettant en scène Washington Poe, pourtant, je me suis vraiment demandée si c'était bien le cas; des références multiples sont faites à une ancienne enquête, suite à laquelle Poe a été mis à pied (bon, le résumé l'annonçait on est d'accord, mais ça a fait beaucoup de choses à assimiler d'un coup ^^) et les relations des personnages, ainsi que le comportement de Poe, ont été fortement impactées par cette dernière.

Ma seconde impression a été de me laisser totalement embarquer par cette enquête et surtout par les personnages ! Poe et Tilly forment un duo détonnant et diablement attachant ! Lui et son côté sombre, sa propension à enfreindre les règles (ou plutôt à n'en faire qu'à sa tête, ce qui est plutôt dérangeant pour un membre des forces de l'ordre) et son sens de la justice. Elle et son esprit brillant mais son incapacité totale à évoluer en société, son franc parlé sans filtre et la loyauté sans faille qu'elle accorde à Poe, qui a su devenir son ami. Poe et Tilly sont tout deux des personnes qui ne rentrent pas dans les cases et qui en ont souffert, d'une certaine manière ils arrivent à se comprendre. Dans cette première enquête, nous assistons à l'évolution de Tilly qui, au contact de Poe, fait de nouvelles expériences de vie; elle découvre un monde qu'elle se pensait fermé et n'en conçoit qu'une plus grande reconnaissance pour son ami.

Le roman est à la fois axé sur l'évolution psychologique des personnages et sur l'enquête en cours au sujet d'un tueur en série. Nous découvrons une part du passé de Poe, mais aussi son côté frondeur : peu importe qu'il doive s'attaquer à l'église ou même à la Royauté tant que justice est faite. Ses manières un peu controversées ne sont pas au goût de tous mais ne nous font que ressentir d'avantage les jeux de pouvoirs et l'immunité qui peut exister pour les puissants, malgré les atrocités commises. A mesure que l'enquête avance, l'horreur de ce qu'elle cache se révèle et nous donne presque envie de féliciter l'Immolateur, comme l'appelle la presse. Les dessous de toute cette histoire sont bien durs à admettre.

C'est prenant, c'est bien ficelé et les personnages sont touchants, drôles parfois. Il m'est arrivé plus d'une fois de sourire franchement en découvrant certains dialogues. A tout cela se rajoute le sentiment de révolte qui nous étreint, souvent, face à ces autres personnages, qui se croient tout permis du fait de leur position ou de la taille de leur fortune.

Ma dernière impression est que j'attends la suite avec impatience ! Si l'enquête est bouclée, les conséquences de la dernière action de Poe restent en suspens et surtout, j'ai absolument envie de voir Poe et Tilly collaborer à nouveau ! Et aussi d'en apprendre d'avantage sur les origines de ce dernier.

11 vues0 commentaire