top of page
  • Clem

Le chalet - Catherine Cooper

Le chalet

Auteur : Catherine Cooper

Editeur : L'ARCHIPEL (17/11/2022)

320 pages


Résumé :

1998. Deux frères, Will et Adam, emmènent leurs petites amies respectives dans une station de ski huppée des Alpes françaises. Un jour, les deux frères partent faire du hors-piste. Mais, au retour, l'un d'eux manque à l'appel... 2020. Deux couples ont loué dans cette même station un chalet de luxe. Quatre personnes liées, d'une façon ou d'une autre, à l'homme disparu une vingtaine d'années plus tôt. Quatre personnes qui toutes cachent des secrets. Et, dans l'ombre, quelqu'un connaît la vérité sur ce drame du passé. Quelqu'un qui attend son heure pour frapper. Dans ces montagnes glaciales, l'expression " cold case " n'a jamais aussi bien porté son nom...


Avis :

En cette fin d'année, c'est sur ce thriller hivernal que s'est porté mon choix. Un récit à cheval entre passé et présent, rien de tel pour aiguiser mon intérêt !

J'ai découvert un roman à la fois prenant et dérangeant. Certains personnages m'ont profondément mise mal à l'aise avec leur façon d'agir, de parler et leur comportement limite vis à vis des femmes. Deux hommes, en particulier, ont une attitude poussée à l'extrême; tout leur semble dû et leur simple présente est insupportable. L'auteure a bien réussi son coup en brossant ces protagonistes irritants et imbus d'eux-mêmes, à la limite de la caricature, qui confèrent une ambiance sinistre au charme paisible de la station française.

Le récit est très intelligemment construit puisqu'il suscite le doute et maintient l'attention du lecteur durant les 2/3 du roman. En effet, si dans un premier temps nous découvrons la scène dramatique qui s'est déroulée en 1998 dans les Alpes, nous plongeons ensuite en 2020 dans une sorte de huis clos mortel. Puis, plusieurs chapitres, en italique, nous donnent accès aux pensées d'un personnage inconnu dont nous devinons le passé et la soif de vengeance. La recherche de son identité devient alors une nécessité et, sur la fin, mon esprit de déduction hésitait encore entre deux individus.

Le chalet est étouffant, à l'image du bon feu de cheminée qui brûle et rend l'atmosphère poisseuse, alors que règne un froid glacial à l'extérieur. Chacun semble cacher un secret et le lecteur prête les pires intentions à certains des occupants du chalet. Pourtant, les apparences sont trompeuses et, là où l'on pourrait voir une femme infidèle et profiteuse se dissimule peut être une toute autre personne.

Des personnalités très ambiguës, pas spécialement attachantes, qui font toute la force du récit auquel elles apportent un côté tragique. Une lecture qui a pris son temps mais qui a su me prendre dans ses filets et dont l'épilogue est aussi habile que perturbant.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page