• Clem

Le grand brasier - Shannon Messenger

Gardiens des cités perdues - 3

Le grand brasier

Auteur : Shannon Messenger

Éditeur : Lumen (16/02/2017)

593 pages


Résumé :

Sophie Foster n’a décidément pas le temps de souffler ! Silveny, qu’elle a aidé à placer en sécurité au Sanctuaire, y subit les attaques inexpliquées d’une autre alicorne. Le Conseil envoie donc la jeune fille, accompagnée de Keefe, vérifier ce qui cloche. Mais leur première tentative les emmène jusqu’à la maison où Sophie a grandi, en Californie, où ils trouvent un message codé laissé à son intention par le Cygne Noir. C’est le début d’un tourbillon de révélations et de rebondissements qui va emmener Sophie des couloirs inquiétants du manoir où vit la famille de Keefe aux montagnes de l’Himalaya où se niche un Sanctuaire prodigieux peuplé de dinosaures, salamandres, centaures et autres sasquatch, en passant par les cellules sordides de la prison secrète des elfes, Exil. La fantaisie et l’inventivité de Shannon Messenger font de nouveau des étincelles ! Retrouvez Sophie dans le troisième tome de la série Gardiens des Cités perdues, où le mystère s’épaissit autour de sa naissance et le monde magique des elfes se colore d’une teinte plus sombre.


Avis :

Toujours dans le cadre du #Fantasycardschallenge, pour valider la carte Enfant, j'ai quasi enchainé sur ce troisième tome (et je suis encore loin d'être à jour sur les parutions françaises).

Je ne sais pas si c'est le fait de ne pas avoir attendu trois ans, comme entre le 1 et le 2, mais j'ai trouvé ce troisième tome tellement mieux que son prédécesseur ! Il y a énormément d'action, de réponses (même si elles sont peu nombreuses) et d'évènements inattendus !

Sophie est ici entourée de ses amis, et se rapproche de ses tuteurs, à qui elle se confie un peu plus. Toujours escortée de son garde du corps, Gigantor (comme le surnomme Keefe), elle continue à chercher la vérité, tout en exécutant, parfois à contre cœur, les ordres du Conseil. Un garde du corps qui nous apparait de plus en plus sympathique, et qui fait parfois preuve d'un peu d'humour; j'ai vraiment apprécié les échanges entre les personnages et leur complicité qui se renforce, annonçant la suite de la série.

Les évènements se déroulent à nouveau sur un très court laps de temps et, si Sophie continue à agir à l'instinct, plaçant les elfes, et elle-même, dans des situations délicates, ses réactions semblent parfois plus réfléchies que celle du Conseil. Quand on sait que ce dernier est constitué d'Elfes sages, âgés de plusieurs milliers d'années, cela pose question. Certes, on comprend qu'ils puissent être effrayés par le changement, et souhaitent éviter au maximum d'effrayer (ou de pousser à la révolte) la population mais tout de même…

C'est l'une des choses qui me perturbe le plus dans cet univers : l'âge des personnages. Les elfes vivent extrêmement vieux et côtoient la mort très rarement; pourtant, ils sont peu nombreux. De plus, il semble assez étrange de voir des parents âgés de plus de mille ans, avoir une progéniture de 15 ans. Le rapport entre adolescence et durée de vie me semble particulier et, surtout, les "adultes" ne semble pas posséder une sagesse plus grande.

Bref, ce petit détail mis à part, l'univers de Shannon Messenger est extrêmement intéressant; surtout la manière dont elle inclut notre monde (celui des humains), dans l'équation. Les elfes, se posent en protecteurs de l'équilibre et de la nature, signant des accords avec toutes les autres espèces pour maintenir la paix. Elle intègre des légendes connues dans la réalité des cités interdites, comme avec ce refuge au cœur de l'Himalaya dans lequel on peut trouver des licornes, des yétis ou autres créatures fantastiques. Pourtant, malgré toute la bonne volonté des elfes, et leur incapacité à supporter la violence ou des sentiments tels que la culpabilité, une menace gronde.

J'ai beaucoup aimé cet aspect "complot". On en apprend plus sur les origines du Cygne Noir, cette organisation dont on ignorait le rôle jusqu'à présent, si ce n'est celui d'être le créateur de Sophie. Mais le Cygne Noir n'est pas la seule organisation à agir dans l'ombre et les Rebelles qui ont enlevé Sophie et Dex dans le premier tome sont peut être plus dangereux encore. Ce que met en lumière Sophie, va nous amener à tout revoir sous un autre angle et peut être à douter des agissements de certaines personnes.

En bref c'est un tome au cours duquel on ne reprend pas notre souffle. Alors que les plus vieux cherchent à gérer la crises, en prenant des décisions contestées, jalousies et silences adolescents viennent corser les choses. Des enfants plongés dans une bataille qui les dépassent, prêt à tout pour aider ceux qu'ils aiment et comprendre ce qu'il se passe. Unis dans l'adversité et les médisances, c'est un petit groupe qui se forme et que nous sommes ravis de pouvoir suivre.

Ce troisième tome me conforte fortement dans ma volonté de poursuivre la série !

Posts récents

Voir tout