• Clem

Le scoop - Michelle Frances

Le scoop

Auteur : Michelle Frances Editeur : L'ARCHIPEL (09/06/2022)

378 pages


Résumé :

Kate a élevé seule sa fille Beth, son unique amour, sa fierté. D'autant que Beth vole depuis peu de ses propres ailes. Journaliste stagiaire, elle s'apprête même à sortir prochainement le scoop qui lancera sa carrière. Mais Beth meurt subitement. D'abord anéantie, Kate cherche à comprendre les circonstances de l'accident. Et, peu à peu, elle en arrive à douter. Se pourrait-il que Beth ait été éliminée ? Son enquête dérangeait-elle à ce point qu'on ait voulu la faire taire ?

En décidant de reprendre à son compte les investigations de sa fille, Kate s'expose à présent au danger. Encore faudrait-il qu'elle sache d'où il vient…


Avis :

Deux romans de Michelle Frances sont déjà parus aux Editions de l'Archipel : La Petite Amie et La Remplaçante. Les deux m'avaient vraiment attirée, mais j'avoue avoir été effrayée par leurs résumés. Le Scoop a été l'occasion pour moi de découvrir sa plume, le sujet me semblant moins anxiogène malgré sa dureté.

J'ai beaucoup aimé la manière dont est mené le roman, même si, le résumé nous emmène peut-être un peu loin. L'intrigue commence juste avant le décès de Beth, alors que sa mère, Kate, s'apprête à lui présenter son compagnon. S'ensuit la douleur de Kate et son refus d'accepter la mort de sa fille dont on découvre, au gré de retours dans le passé, la naissance, puis l'enfance, et le lien particulier qui unit les deux femmes, qui n'ont jamais compté sur personne. En parallèle, l'auteure revient aussi, dans un compte à rebours, sur les derniers instant de Beth, à partir du moment où elle a commencé son enquête, en vue d'écrire un article pour le journal au sein duquel elle est stagiaire. Sans le savoir, Kate va suivre les traces de sa fille et découvrir quelque chose qui la dépasse.

Kate est un personnage extrêmement attachant. Elle est volontaire, combative et pleine de ressources. Le gros point fort du roman à mon sens. Plus nous découvrons son passé et les moments clés de sa vie et plus notre admiration s'en trouve grandie. Si sa vie s'est trouvée bouleversée par l'arrivée de sa fille, elle n'en a pas moins tout fait pour avancer et subvenir à leurs besoins. L'histoire de cette femme qui s'est mise de côté pour assurer le bonheur de son enfant n'en est que plus touchante. La part belle est faite aux sentiments et la psychologie des personnages est mise en avant.

Dans le scoop, on perçoit une opposition constante pauvreté / richesse. Kate et Beth mesurent toutes leurs dépenses, les personnes interviewées par Beth peinent à joindre les deux bouts alors que certaines personnes "bien nées", comme des camarades de classes ou des chefs d'entreprise, en ont plus qu'il n'en faut, s'appuyant sur leur fortune pour assoir une certaine domination. C'est de cette injustice latente, dans laquelle a grandi Beth, que va naitre son besoin de justice et sa vocation de journaliste d'investigation.

Le livre fait bien son job en nous tenant en haleine, dévoilant les éléments clés du sujet avec parcimonie. Michelle Frances met les pieds dans le plat en dénonçant des phénomènes existants; elle s'est d'ailleurs inspirées de "faits réels". Elle nous a concocté un bon thriller doublé d'un roman d'action où profit et pouvoir se placent au dessus de tout. C'est à la fois terriblement réaliste et effrayant. Effrayant de penser qu'il existe peut être des situations similaires. D'un autre côté, certains passages font un peu "too much" et semblent tout droit sortis d'un film hollywoodien. Notre mère de famille éplorée arrive à se sortir plutôt bien de certaines situations et, même si c'est pour notre plus grand plaisir, on ne peut s'empêcher de se demander si c'est vraiment possible.

En bref, j'ai aimé les personnages, l'ambiance et le sujet. Le côté humain qui se dégage du récit, le soutien que s'apportent les personnages, l'espoir aussi. Par opposition à l'esprit froid et calculateur des instigateurs. On retrouve un côté très manichéen qui fonctionne plutôt bien car la construction des personnages est cohérente. Le roman nous plonge à la fois dans une ambiance pesante, de laquelle ressort une certaine tension, et dans une sorte de cocon familial dans lequel il fait bon vivre.

Un texte tout en contradiction, vraiment bien construit, qui ne nous laisse pas indifférent.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout