top of page
  • Photo du rédacteurClem

Le seuil - Fanny Vella

Le seuil

Auteur : Fanny Vella

Editeur : COURRIER DU LIVRE GRAPHIC (29/02/2024)

136 pages

Résumé :

Cadenassée dans une relation plus que toxique avec Jonathan, son compagnon, Camille n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle est pourtant très entourée, mais la pression exercée par Jonathan, un savant mélange de perversion, de manipulation, de violence et d’emprise, la paralyse. Peu à peu son entourage s’inquiète et tente de la soustraire à ses chaînes invisibles.

Le seuil, c’est la limite de sa tolérance : jusqu’à quand Camille va-t-elle supporter ces agressions ? C’est aussi ce lieu indéfini entre deux zones qu’il suffit de franchir pour faire basculer les choses.

Au seuil d’un nouveau départ, Camille saura-t-elle saisir les mains tendues ?


Avis :

Cela fait quelques temps que je suis Fanny Vella sur les réseaux sociaux où elle a partagé plusieurs planches de cette bande-dessinée, préalablement parue aux éditions Big papper. Le seuil fait peau neuve avec cette réédition, avec un sujet ô combien toujours d'actualité, et pour moi c'était une évidence : je le lirais.

Le cercle vicieux dans lequel se retrouve Camille, l'isolement dans lequel son conjoint la contraint, les violences physiques et verbales auxquelles elle est quotidiennement soumise, le dénigrement, la perte de confiance en soi… tout cela est remarquablement bien mis en scène ici. Le témoignage de Capucine Coudrier (@ovairestherainbow), chargée de la postface, en fin d'ouvrage, vient apporter plus de poids encore au message.

Jusqu'au bout j'ai eu peur de tourner la page. Peur que Camille ne ressorte pas vivante de SON appartement. Jusqu'au bout j'ai espéré qu'elle puisse partir à temps. Son conjoint est éduc spé. Son conjoint présente bien. Personne ne pourrait ne serait-ce qu'imaginer qu'il est violent. Ce n'est pas possible, ça ne colle pas. Son conjoint est le fils prodigue, sa famille le porte aux nues. Et pourtant… pourtant il y a cette grand-mère perspicace, cette grand-mère qui est aussi passé par là et qui a fait avec, mais qui se demande ce que Camille fait encore là.

Camille a de la chance, malgré les ponts coupés avec ses proches, elle a encore cette meilleure amie qui ne mâche pas ses mots et lui dit ses quatre vérités. Elle a ce prof qui s'inquiète pour elle parce que ses résultats chutent. Camille n'est finalement pas si seule, elle a des gens sur qui compter, ce qui n'est pas le cas de tout le monde.

Au delà de l'histoire de Camille, c'est aussi l'histoire de toutes ces filles qui se font siffler dans la rue. Toutes ces filles victimes du comportement d'un homme, ces filles qu'on ne croit pas toujours.

Le seuil c'est un cri. C'est dire STOP, tendre la main. Je termine néanmoins sur une note amère car si Camille s'en est sortie, LUI est toujours libre de s'en prendre à quelqu'un d'autre… jusqu'à quand ?

Les sublimes dessins en nuances de gris donnent vie aux personnages avec justesse et portent parfaitement cette histoire.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page