• Nadge

Le temps est assassin - Michel Bussi


Le temps est assassin - Michel Bussi



Auteur : Michel Bussi

Pocket

Parution : Novembre 2017 (édition collector)

Note : 5/5

615 pages

Résumé éditeur :

Eté 1989 La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.

Eté 2016 Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé. A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre. Une lettre signée de sa mère. Vivante ?


Comme chaque fois, devant la vue sublime. A me demander de quelle palette géante toutes les nuances de rouge de la péninsule et de turquoise de l'eau ont pu sortir. Dieu serait un peintre barbu qui a créé le monde avec trois pinceaux et un chevalet? Chouette idée!

Avis lecture :

Attention coup de cœur 2020, pour ce roman (assez volumineux) qui était dans ma PAL depuis la Foire du Livre de Brive de 2017...

Deux premières avec cette lecture : 1ère lecture commune avec les copines du blog (Clem et Auré // j’admets que j'ai adoré nos échanges au fil de cette lecture, pleines de rebondissements, nos suppositions qui se révélaient toutes fausses) et 1ère lecture de cet auteur. La dédicace disait "belle lecture sous le soleil de la Corse" est la lecture a été belle, avec une furieuse envie d'aller visiter cette Corse sauvage.


On alterne entre deux époques, l’adolescence de Clotilde en 1989, grâce au lecteur de son journal intime et le temps présent en 2016 où Clotilde revient en Corse, pour un pèlerinage, un retour aux sources familiales, mais dont elle ne se s'attendait probablement pas à ce dénouement.

L'alternance fait monter la pression et la tension, avec des fausses pistes, et des petits détails qui prennent tout leurs sens après coup. Vraiment très bien écrit, j'ai été transportée dans ces deux histoires qui n'en sont qu'une seule au final. Le ton est juste à chaque fois, même dans les parties du journal intime, avec un humour noir très piquant.

Un secret de famille, un clan qui protège les siens (jusqu'où?), un petit côté mafieux aussi avec le grand-père.


Pour bien ancrer son histoire, l'auteur décrit longuement les différents personnages, avec plusieurs points de vue, ce qui démontre la perplexité des individus, mais aussi les paysages (la Corse est au final un personnage à part entière de ce roman). Il décrit aussi la complexité des sentiments, entre parent et enfant, au sein du couple... les non-dits, le ressentiment, le poids du quotidien. La place de Clotilde aussi, d'un côté ado et d'un côté mère d'une adolescente, avec un effet miroir assez intéressant.


J'ai un certain lien avec Clotilde ado, j'ai eu (et j'ai encore) les mêmes goûts musicaux (Nirvana, la Mano que j'écoutais également en boucle dans mon walk-man!!), cette tendance un peu gothique sur les bords, une fausse rebelle un peu repliée sur elle-même... je me retrouve un peu en elle, sur sa façon de penser! Et je me retrouve en elle aussi quand elle s'interroge sur ce qu'elle est devenue, ce qu'elle a fait de ses rêves d'ado...


Jusqu'au bout, le suspens est maintenu! c'est captivant et très prenant.

Les nombreux rebondissements donnent du piquant à cette histoire, qui a l'air si simple au début (quoi de plus "bête" qu'un accident de voiture, non?). Une histoire de vengeance peut être? On se surprend même à croire aux fantômes...


En résumé, on s'attache à certains personnages, on en déteste presque d'autres (à tort ou à raison), on aime ce cadre paradisiaque... et on a juste envie de connaitre le dénouement! On est tenu en haleine jusqu’au bout!

Un bon thriller!! Addictif.


Petite interrogation personnelle (si Michel Bussi lit ces lignes) : l'auteur est-il rugbyman ou supporter?? Le "cliché" du capitaine de gendarmerie rugbyman (avec les fanions) est assez savoureux!!

On le surnomme Hagrid. C'est plus gentil que méchant.
C'est une chouette île. De Chouette gens. Y a juste qu'ils sont vraiment nuls en rugby!
Le cloud, C'est une espèce d'espace de sauvegarde sur Internet. [...] les fichiers sont archivés pour l'éternité, comme une concession à perpétuité dans un cimetière. [...] Clotilde ne connaissait pas grand chose à l'informatique, mais il lui semblait difficile que le fantôme invisible errant dans le camping puisse également s'introduire dans les nuages pour y dérober des fichiers gardés par les anges.

#secretdefamille #suspense #journalintime #thriller #vengeance

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout