• Auré

Le temps est assassin - Michel Bussi

Le temps est assassin

Auteur: Michel Bussi

Editeur: Pocket / Presses de la Cité


Résumé éditeur:


Eté 1989

La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne.

Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide.

Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.

Eté 2016

Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé.

A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre.

Une lettre signée de sa mère.

Vivante ?


Avis lecture:


Michel Bussi est un de mes auteurs chouchous, il manie à la perfection le suspense et les intrigues indéficelables jusqu’au dernier moment.


Ce roman ne fait pas exception à la règle! On est d’abord un peu apeurés devant le nombre de pages, et puis très rapidement on plonge à corps perdu dans l’histoire pour n’en relever les yeux qu’à la toute dernière page.

Ici, nous rencontrons Clotilde qui a perdu sa famille dans un accident de voiture en Corse 27 ans plus tôt. Elle en est la seule rescapée: son père, sa mère et son frère ont été tués sur le coup. Cette histoire la hante et elle n’a pas pu remettre les pieds sur l’ile depuis. Cette année, elle a voulu revoir en compagnie de son époux Franck et de sa fille Valentine pour leur faire découvrir l’endroit où elle a grandit et où elle a tout perdu. Malheureusement, elle ne trouve pas dans sa famille la compassion qu’elle aurait souhaité, et cela va l’inciter à renouer avec certaines personnes de son passé. Une fois sur place, les souvenirs l’assaillent et des choses mystérieuses en rapport avec son passé se passent. Se pourrait-il que sa mère soit encore vivante? Depuis toutes ses années, sans donner aucune nouvelle… Elle se décide à mener une enquête dont tou le monde n’en sortira pas vivant.

Je me suis souvenue au bout de quelques pages de lecture que j’avais vu la série sur TF1 en septembre 2019, je n’avais heureusement pas vu tous les épisodes et en plus j’ai une mémoire de poisson rouge atrophié donc tout va bien … Mais cela m’a permis de mettre un visage sur les personnages, c’est rigolo je trouve. Quand on sait que le personnage de Clotilde est interprété par Matilde Seigner tout de suite on l’imagine différemment même dans son tempérament. Mais, si je ne me souvenais pas de tout le fil de l’intrigue, j’avais quand même en tête le final et quelle n’a pas été ma surprise de voir que la fin avait été adaptée pour l télévision. Donc finalement pas de spoil!


Nous plongeons comme toujours très rapidement dans l’intrigue, il suffit de quelques pages pour ne plus vouloir refermer le livre et toujours souhaiter en savoir plus. On est tellement imprégné que l’on arrive à détester certains personnages notamment Franck son époux me paraît détestable au possible. Je ne sais pas comment l’auteur fait pour arriver à susciter un tel suspense… Il est impossible de connaître l fin avant d’y arriver! Et c’est comme ça dans tous ses romans!

En bref, vous l’aurez compris, je persiste et signe en tant que fan inconditionnelle de Michel Bussi. Et ne peux que vous conseiller de découvrir ses romans.


13 vues0 commentaire