• Auré

Le vent nous portera - Jojo Moyes

Le vent nous portera

Auteure: Jojo Moyes

Editeur: France Loisirs


Résumé éditeur:


Animée par une soif d'aventures et de grands espaces, Alice s'éprend d'un bel Américain et s'empresse d'accepter sa demande en mariage, laissant derrière elle son Angleterre poussiéreuse. Mais le rêve américain est mis à rude épreuve au cours de la Grande Dépression dans la petite ville du Kentucky où elle atterrit, entre un mari qui s'avère décevant et un beau-père au tempérament ombrageux.


Aussi, quand la jeune femme répond à l'appel d'Eleanor Roosevelt pour créer des bibliothèques ambulantes afin de lutter contre l'illettrisme, c'est d'abord pour échapper à son quotidien étouffant. Elle se lie alors d'amitié avec Margery, une femme qui n'a peur de rien ni de personne. Ensemble, elles se jettent à corps perdu dans l'aventure et sillonnent à cheval les montagnes du Kentucky, bravant tous les dangers, pour apporter des livres dans les zones les plus reculées. Mais s'il y a bien une chose dont ces porteuses d'histoires ne manquent pas, c'est de courage.



Avis lecture:


Alice, une jeune Anglaise fraîchement mariée à un Américain emménage dans une petite ville du Kentucky: un changement radical de vie et de cadre pour cette personne raffinée habituée à la bonne société anglaise. Rapidement elle se rend compte que la vie conjugale n’est pas ce à quoi elle s’attendait et va de désillusions en désillusions… De plus, elle est considérée par la ville comme l’étrangère froide qui s’est mariée avec le meilleur parti encore célibataire de la région. Aussi lorsque la bibliothèque itinérante de la ville recherche des femmes pour porter des livres à cheval à travers les montagnes, Alice y voit l’occasion de se changer les idées et pourquoi pas de faire de nouvelles rencontres. Ainsi Alice va vivre des aventures extraordinaires et se lier d’une amitié indéfectible avec les autres femmes de la bibliothèque.


J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, j’ai trouvé beaucoup de longueurs et de descriptions qui n’apportent pas grand chose à l’histoire. Le livre faisant presque 600 pages j’ai mis longtemps à le lire. Je n’ai pas retrouvé la plume sensible et efficace que j’avais tant apprécié dans Avant toi. Une petite déception pour moi.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout