• Clem

Les Gardiens 1 - Sandra Moyon

Les Gardiens 1

Auteur : Sandra Moyon

Éditeur : EDITIONS PLUME BLANCHE (05/10/2021)

273 pages


Résumé :

Ina et Maël sont des gardiens. Ils protègent le monde des Tenebris, les forces maléfiques. Par chance, ces dernières se sont considérablement amoindries depuis la disparition des Enchanteurs, leurs maîtres incontestés. Seulement le Mal ne disparait jamais.


Avis :

Les Gardiens était l'un des livres du Pack 2021 que j'avais très envie de découvrir; en effet, ayant beaucoup apprécié l'écriture de Sandra Moyon dans sa saga Les Autres, j'étais curieuse de me plonger dans ce premier tome. Cependant, après avoir entendu dire que les rebondissements finaux nous donnaient envie d'enchaîner directement sur la suite, j'ai préféré attendre pour me plonger dans cet opus, histoire d'avoir bientôt le second sous la main !

Mon avis sera succinct, à l'image du roman qui, malgré sa petite taille, renferme une intrigue complète et addictive.

J'ai énormément apprécié l'univers de Sandra Moyon et ses personnages. On se laisse facilement prendre par sa plume et par la force d'Ina, princesse de son état, qui n'aime pas qu'on la considère comme telle. Ina est volontaire, généreuse, persévérante; prête à risquer sa vie pour remplir son rôle de Gardienne. Sa mère, la reine, et son frère sont sa seule famille; si elle a une relation très complice avec la reine, elle entretient une relation tumultueuse avec son frère, ce qui a un gros impact sur sur elle.

Maël est également Gardien, coéquipier d'Ina depuis 4 ans, les deux jeunes-gens ont été formés ensemble et sont les uniques Gardiens en activité. Orphelin, Maël est d'une nature plutôt optimiste et joyeuse; il considère Garma, leur mentor à tous deux, ancien Gardien de son état, comme une figure paternelle. Si celui-ci a été assigné à la formation d'Ina et Maël, c'est parce qu'il est le seul Gardien survivant d'une époque où Enchanteurs et Tenebris étaient légions. D'une époque où les Gardiens les combattaient pour préserver la population de leur effet néfaste.

Les Tenebris, ces forces obscures, qui prennent possession des humains et annihilent leur volonté n'ont pas été sans me faire penser aux détraqueurs dans Harry Potter. Mais les points communs sont minimes et j'avoue avoir été fort intriguée par ces êtres vaporeux et si méconnus.

J'ai aimé ce monde en noir et blanc, où on se rend compte qu'il existe des nuances de gris. J'ai aimé la relation entre Ina et sa mère, tout comme celle entre Maël et Garma.

Des personnages attachants, humains, qui ont chacun leurs failles et que l'on voit grandir au fil du récit.

Les relations évoluent, les secrets s'accumulent et les questions ne font que croître alors qu'Ina et Maël avancent dans leur mission. Il n'y a pas de temps mort, aucun répit. Les chapitres s'enchaînent au rythme des révélations contenues de l'auteure… jusqu'à cet ultime chapitre qui remet (un peu) tout en cause.

J'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite et fin de cette duologie qui m'a totalement convaincue !

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout