• Clem

Love Memories 1 - Angel Arekin

Love Memories, tome 1

Auteur : Angel Arekin

Éditeur : Black Ink Editions (11/09/2020)

291 pages


Résumé :

Billie, jeune hippie, éprise de liberté, est contrainte de poser ses bagages pour vivre auprès du nouveau mari de sa mère et de son fils, le beau mais étrangement mutique, Swan Anconie.

Elle a du mal à trouver ses marques et son nouveau « demi-frère » ne l’aide pas : ses yeux glacés posés sur elle lui prouvant chaque matin qu’il désirerait la voir partir. Mais Billie y entrevoit là un nouveau challenge : apprendre à connaître ce jeune homme atypique et sombre, muré dans une colère inexpliquée, et découvrir ce qu’il cache dans ses silences.

Swan n’avait pas prévu de se fracasser contre la beauté sauvage de la jeune femme.

Billie n’avait pas prévu d’aimer autant chaque ombre et éclats de lumière qui le composent.

Ensemble, ils vont découvrir l’amour et partager chacune de leurs premières fois. De la douceur aux coups de gueule, de la jalousie à la trahison, de la tristesse à la sensualité, de la rage à la passion.

Non, ils n’avaient rien prévu de ce qui allait se passer, mais ils s’apprêtaient à en aimer chaque seconde.

Voici l’histoire de leur amour.


La plupart des gens ont l'ouverture d'esprit de la taille d'un trou de souris. Tout ce qui diffère les dérange, leur fiche la trouille. Et quand ils ont peur, ils deviennent mauvais, cruels; les limites s'effacent à toute vitesse.

Avis :

Très agréablement surprise par les trois romances de Angel Arekin parues chez Black Ink, dont deux lues assez récemment, je me suis un peu lancée les yeux fermés sur sa dernière sortie. Dernière sortie qui est un tome 1. Tome 1 qui se termine d'une manière moins catastrophique que ce que j'appréhendais, d'une manière que je n'avais d'ailleurs pas du tout envisagée; mais qui nous fait tout de même dire : c'est quoi cette fin ?

Vous l'aurez compris, encore une fois, Angel Arekin ne tombe pas dans la facilité et casse les codes de la romance prévisible aux personnages bien sous tous rapports. Elle nous annonce un second tome difficile pour notre plus grand plaisir (ou déplaisir au choix). C'est qu'elle nous malmène, tout captivés que nous sommes par son écriture riche et visuelle. On ressent tout quand on la lit. Et, si il y a peut être un tantinet trop de scènes hot à mon goût ici, beaucoup d'alcool et de fumette, je dois avouer que j'ai adoré faire connaissance avec Billie et Swan.

Angel a le don pour nous faire vivre les sentiments de ses personnages, nous convaincre de la justesse de leurs actions ou de leurs décisions parce qu'on comprend, on ressent ce qu'ils vivent. Swan et Billie sont deux adolescents avec un vécu assez atypique; Billie, solaire, baladée de pays en pays par une mère hippie pas matérialiste pour un sou, qui lui laisse toute la liberté souhaitée. Elle ne connait pas son père et prend la vie comme elle vient, avec bonheur. Adapte des grands espaces, de la nature, elle ouvre grand les yeux sur les paysages qui l'entourent et préfère un bon bouquin à un film. Elle est sans filtre, dis ce qu'elle pense avec candeur et se heurte à la force des sentiments qui l'habitent. Car si elle a vécu bien plus de choses qu'un adolescent lambda, Billie est une novice en amour et semble parfois un brin naïve sur les vicissitudes de la vie. Swan, à l'inverse, ferait plutôt penser aux ténèbres. Il est brisé, ne voit que les mauvaises intentions des gens et ne peut plus parler sans revivre un épisode traumatique de sa vie, il communique donc par écrit. Swan en sait beaucoup plus que Billie sur le passé de leurs parents. Swan déteste Billie pour ce qu'elle est et, surtout, pour ce qu'elle lui fait ressentir, parce qu'il ne veut pas être esclave de ses sentiments. Enfin, ça c'est ce qu'il souhaiterait croire.

On assiste à la naissance d'un amour hors norme, d'un amour puissant, d'un amour qui pourrait tout détruire. Oui mais voilà, Swan et Billie son frère et sœur (enfin pas réellement, mais c'est ce qu'ils ont dit au lycée, et surtout ils ont peur de ce que pourraient penser leurs parents).

L'alchimie entre les deux personnages est tellement parfaite. On découvre ses deux ados, chacun paumé à sa manière qui, petit à petit, deviennent essentiels l'un à l'autre. Lorsque le monde extérieur vient heurter leur bulle, on tremble pour eux et on espère de tout notre cœur qu'ils sauront préserver ce qu'ils ont construit.

Bien sûr, on fait des liens avec d'autres romans, Swan, par exemple, peut faire penser à Teagan de Adopted Love, et l'histoire des deux adolescents à celle de Liv et Tristan de Jeux interdits; pourtant, le récit d'Angel Arekin n'a en commun que le caractère mutique de l'un des personnages, et l'amour "interdit" entre frère et sœur. Mais, tout comme Gaia Alexia et Emma Green, elle m'a totalement convaincue avec cette romance et tout ce qu'elle dégage.