• Nadge

Marie-Antoinette, la jeunesse d'une reine - Fuyumi Soryo

Marie-Antoinette, la jeunesse d'une reine - Fuyumi Soryo

Auteur : Fuyumi Soryo

Glénat

Parution : Septembre 2016

Note : 3,5 / 5

164 pages


Résumé éditeur :

Vienne, 1770. La jeune Antonia, fille de l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, entreprend un voyage pour vivre auprès de son mari, le dauphin de France Louis-Auguste.


Ils ne se connaissent pas, ne se sont jamais vus, et pourtant ils se sont juré amour et fidélité afin de réconcilier leurs nations respectives.


Rapidement présentée à celui dont elle devra partager la vie, « Antoinette » se retrouve propulsée dans un nouveau monde : la cour de Versailles.


C’est là, dans cet environnement aux codes si déroutants, qu’elle va apprendre à découvrir la personnalité de son époux si mystérieux : Louis XVI, futur roi de France…


L’amour pourra-t-il naître d’un mariage arrangé ?

Avis lecteur :

Et voici mon 1er manga!!

Lu dans le cadre d'un challenge lecture, j'ai choisi ce manga car il s'agit d'un one shot. J'ai de suite adoré la couverture, tout en douceur et pastel, qui donne le ton de la lecture.

Je suis toujours fascinée par la façon dont les japonais voient la France et ici un mythe historique bien Français (et controversé) : Marie Antoinette (alias Maria Antonia de son vrai prénom). Et ici, c'est plus exactement sa jeunesse, son départ de Vienne pour la France (et ses adieux à sa famille), sa rencontre peu concluante avec le Dauphin et son mariage arrangé alors qu'ils ne sont que des enfants... on voit ce qu'a pu ressentir cette toute jeune reine au milieu de la Cour et des coutumes et des complots. Elle y est présentée comme une enfant naïve et sensible qui va devoir s'adapter à à ces nouvelles meurs.


J'ai été bluffé par les détails : par moment, j'aurais cru voir des photo de cette période, tellement le dessin est précis et minutieux. C'est une réelle plongée au cœur du château de Versailles.

Les visages sont également si bien détaillés, on ressent même les sentiments au travers des regards. Et que dire des costumes! Je pense que le dessinateur a du faire un énorme travail de recherches, tant ses dessins sont riches et fins.


L'histoire quant à elle est plutôt calme, peu d'action, presque une version issue d'un livre d'Histoire. Il me semble cependant qu'elle reste assez fidèle à l'histoire originelle, sans fioritures.


Sur le côté manga, je ne vais pas vous mentir, j'ai eu un peu de mal (réflexe de lire de gauche à droite) et j'ai parfois été perdue dans les vignettes...mais passé quelques pages, ça allait déjà mieux!


Petit bonus : les photos de Versailles et les portraits à la fin du manga, qui permettent de bien visualiser le travail de l'auteur.

La chose la plus anormale devient une évidence pour peu que telle soit la volonté du roi.
3 vues0 commentaire