top of page
  • Photo du rédacteurClem

Murmures de l'océan - Ophélie Duchemin

Murmures de l'océan

Auteur : Ophélie Duchemin Editeur : EDITIONS PLUME BLANCHE (05/07/2022)

572 pages

Résumé :

Haine. Vengeance. À l’heure où la voix de l’océan lui a été arrachée, emportant son innocence et sa naïveté, Ayleen foule à nouveau la terre des Hommes, prête à tout pour retrouver ceux qui ont anéanti son existence. Mais quand le destin la ramène vers Éric, celui qu’elle fuit depuis si longtemps, le cœur des abysses s’apprête à se soulever en un chant funèbre, menaçant de détruire tout ce qu’elle est… jusqu’à son âme. Que ton cœur soit aimé pour ce qu’il est ou ton âme disparaîtra dans l’écume à jamais Un murmure monta des profondeurs. Envoûtant, magnifique, bouleversant. Un chant qui l’enveloppa tel un rêve issu d’un autre monde…


Noah songea que l'espoir pouvait prendre plusieurs formes. Le premier sourire d'une enfant après des nuits sombres à pleurer ceux qui étaient partis. Une main glissée dans la sienne avec confiance. Un instant de paix à admirer l'aurore illuminant l'océan d'un myriade d'étincelles rougeoyantes, tandis que la beauté du chant d'une sirène à la chevelure de feu l'enveloppait. Un homme entaché d'ombres qui acceptait de tendre la main vers la lumière pour sauver deux vies.

Avis :

J'étais plutôt septique quant aux réécritures de contes. J'en ai lu quelques unes, pourtant, qui ont su faire évoluer mon avis à ce sujet. Rose Eternelle, le premier roman d'Ophélie Duchemin, qui se déroule dans le même univers que Murmures de l'océan, en fait partie. C'est d'ailleurs avec ce roman que j'ai découvert la plume de l'auteure et j'ai été captivée par sa manière de se réapproprier un conte ô combien connu (la version Disney pour moi^^) en le réinventant totalement, tout en conservant certains éléments avec lesquels on ne peut s'empêcher de faire des liens.

Ici, Ophélie s'attaque à un autre conte (toujours la version Disney pour moi) célèbre avec La petite Sirène et encore une fois, elle m'a totalement conquise. C'est la seconde réécriture du mythe de la petite Sirène que j'ai l'occasion de lire (Le royaume assassiné chez DeSaxus), deux écrits très différents mais tout aussi sombres l'un que l'autre (on est loin de la vie paisible avec Polochon et Sébastien); si le premier m'avait moyennement convaincue, Murmures de l'océan a été un gros coup de cœur, et la plume de l'auteure n'y est pas pour rien !

L'univers qu'Ophélie avait commencé à dépeindre dans Rose Eternelle s'élargit ici, puisque qu'après le Royaume d'Elnead, nous voici propulsés au sein de celui de Gell et en mer de Menaka. Nous retrouvons le complot ourdi à l'encontre d'Adrian (la Bête) et les alliances qu'il a établit depuis; quelques chapitres lui sont consacrés, ainsi qu'à Méliane (Belle). Murmures de l'océan peut se lire indépendamment, des rappels étant faits sur l'intrigue commune, le fil rouge de la trilogie des Gardiens d'Ülgeriin; l'histoire d'Ayleen et Eric est bien une histoire à part entière même si, quelques questions restent en suspens et qu'on espère avoir une réponse dans le dernier tome annoncé par l'auteure : Fil d'or (sur Raiponce).

Ayleen est une sirène, Eric l'un des princes de Gell. La jeune ondine a un passé très sombre puisqu'en plus d'avoir perdu ses parents alors qu'elle était enfant, elle a également perdu sa voix de Sirène et dépérit, ainsi coupée de l'océan. Le prince a lui aussi connu un évènement tragique duquel il est ressorti totalement brisé. J'ai adoré ces deux personnages, leurs échanges pleins de peps et de piquant; j'ai adoré retrouver Max, voir Ayleen souffler dans une pipe ou trembler devant un cheval; j'ai adoré le petite Seyranê qui revient à plusieurs reprise et dont on ne peut louper la référence. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, que ce soit l'énigmatique Cléa qu'Ayleen prend sous son aile, ou encore Brett, son meilleur ami duquel elle est très proche; Noah, son oncle, Keyne le frère d'Eric et Jolan son garde du corps et meilleur ami sont également hyper attachants.

Ophélie a imaginé un royaume aquatique coupé du monde des humains à cause d'un passé destructeur, et des Gardiens de l'eau (les sirènes) intransigeants quant au respect de leurs règles. Règles qui peuvent sembler un brin excessives pour certaines. Un vocabulaire et quelques expressions propres aux habitants de la mer et surtout des situations cocasses lorsque l'un d'eux se retrouve en présence d'un objet inconnu sur terre.

Il est très difficile de parler de la richesse de cet univers et de son originalité sans trop en révéler. Sachez que tout est extrêmement bien pensé, dans ses moindres détails; des explications surgissent sans qu'on les voit venir et des personnages précédemment rencontrés se révèlent ne pas être ceux que l'on pensait. Je suis tout de même assez fière de moi car j'ai réussi à devenir l'une des surprises concocter par Ophélie.

Le seul petit bémol que je pourrais faire, c'est le temps que met à s'établir la relation entre Eric et Ayleen (alors que nous forcément on sait comment ça va finir^^); le fait qu'Ayleen tergiverse énormément et qu'il nous en soit sans cesse rappelé les raisons. Cela nous permet de comprendre son déchirement mais fait un peu redondant par moment. Car oui, Ayleen est écartelée entre ses croyances et son instinct, sa haine pour les humains et l'attraction qu'elle ressent pour Eric, son désir d'être avec lui et son souhait de le préserver. Et là encore, Ophélie nous réserve des révélations qui permettent de tout revoir sous un autre angle !

Nous suivons différents protagonistes, à différentes époques, jusqu'à ce que tout converge, que le destin d'emballe et que les pièces du puzzle s'assemblent. Ce roman est absolument parfait, l'écriture est sublime: visuelle, chantante, poétique; il ne manque pas d'action, de moments de stress et d'envie de donner des baffes !

C'est un carton plein pour Ophélie Duchemin ! Elle confirme son talent pour conter des histoires qui donnent des étoiles pleins les yeux, sans négliger la profondeur des personnages qui, malgré leur caractère imaginaire, semblent extrêmement réalistes.

Posts récents

Voir tout

Комментарии


bottom of page