• Nadge

NEFERTARI DREAM - Xavier-Marie Bonnot


NEFERTARI DREAM - Xavier-Marie Bonnot


Auteur : Xavier-Marie Bonnot

Belfond

Parution : Mars 2020

Note : 4/5

349 pages

Résumé éditeur :

Rodolphe Cordier, archéologue, vit non loin de Nefertari Dream, un bazar à touristes sur la rive ouest du Nil qui vend de l'antique en toc et du faux rêve. L'Égypte de Rodolphe n'est pas celle des boutiquiers, mais de la civilisation millénaire à laquelle il a consacré ses recherches. Tout à sa passion, il évite de regarder en face le pays pauvre qui l'entoure, ce peuple qui marchande son patrimoine et plie sous une dictature féroce et la barbarie du terrorisme... jusqu'au jour où sa route croise celle de Noah, jeune archéologue égyptienne née à deux pas de la tombe de la grande reine Néfertari.

Au même moment, le printemps égyptien enflamme la place Al-Tahrir, au Caire. Noah, la rebelle, y retrouve Amina, son amie d'enfance devenue médecin et militante islamiste. Tandis que le peuple se soulève et renverse un tyran, Rodolphe découvre ce qu'il n'attendait plus dans une falaise de la vallée des Reines. Mais la révolution menace de tout balayer, Amina est arrêtée et Noah, gravement blessée...


Avis lecture :

Deux histoires en une, ou plus exactement deux Histoires en une. Une plongée dans l'Egypte actuelle, tiraillée entre son illustre passé et son présent, sur fond de printemps arabe.

Deux personnages : un archéologue français (Rodolphe) et une jeune étudiante (Noah).

Deux visions du monde, mais unies par ce lien : la passion de l'Egypte Antique.


Pour être honnête, je n'aurais probablement pas lu ce roman, si je ne l'avais pas reçu en masse critique. Et cela aurait été bien dommage.


J'ai l'habitude de lire des livres sur des archéologues, type Indiana Jones ou sur l’Égypte Antique. C'est un univers que j'apprécie particulièrement, entre mythes et magies, avec la grandeur de l'Egypte Antique.

Ici Rodolphe est à l'opposé d'un Indiana Jones. Et pourtant j'aime le regard qu'il porte sur l'Egypte antique, cette sensibilité et son profond respect des traditions anciennes. Ce n'est pas un aventurier pilleur de tombe, mais un vrai archéologue, un regard mathématique. On y découvre sa vie, dans cette Egypte qui s'éveille/se réveille. On vit dans cette Egypte actuelle avec lui, les descriptions sont tellement "vraies", avec les habitudes des égyptiens, leurs interrogations, leurs peurs, leurs boissons, les jeux des enfants, les vendeurs de statuettes aux touristes...

On vit avec lui ses découvertes, son entrée dans le tombeau. C'est tellement bien décrit que je m'y suis projetée, je faisait partie de l'équipe qui entrait là où aucun homme (ou femme) n'était entré depuis des centaines d'années.


Noah quant à elle est une jeune femme égyptienne, avec un passif familial compliqué (décès de sa maman qui était copte) mais qui a la chance d'avoir un père "ouvert" et de faire partie d'une famille aisée. Elle cherche ses racines. Elle est belle et indépendante, dans un pays où la femme n'a pas une place si facile.

Elle veut devenir archéologue. Sa meilleure amie, Amina, elle, vit une vie différente et cette opposition montre bien les "démons" de cette civilisation.


Le lien entre ses deux personnages que tout devrait opposer : la reine Nefertari, fille et épouse royale de Ramsès, dont la tombe n'a pas encore était découverte.


On voyage, entre les rives du Nil, le Caire bouillonnant et Paris. Certains passages sont assez dures, la scène où Noah découvre les "coulisses" d'un club de vacances est glaçante et pourtant tellement réaliste. Les passages sur le lien avec la Police également.


Petit bémol : le roman se déroule sur une longue période, et j'ai eu du mal par moment à me raccrocher à la temporalité.


Une histoire moderne, des personnages touchants, sur fond de tensions liées à la religion, aux usages et aux coutumes avec une montée de l’extrémisme religieux. Pas de clichés, ni de jugement, mais une histoire d'amour.

Une histoire de liberté aussi. Avec ses troubles et ses drames. Comme je le disais en introduction, deux époques, deux destins, une très belle leçon. Le tout avec une belle écriture. J'ai pris conscience de la réalité de la vie de ce pays qui me fascine tant. "Deux mondes qui se côtoient sans cesse sans jamais se rencontrer et encore moins s'unir".


Elle est comme les reines d'Egypte, dit le vieux savant. Mystérieuse et imprévisible.
Miloud a dit un jour, simplement, que la mort fait parti de la vie, qu'elle est comme le point au bout d'une phrase. "Le grand livre ne finit jamais, rais. Nous ne sommes que des petits phrases. Mais chaque phrase, chaque mot compte" L'important c'est que le livre soit beau.
Que serait l'Egypte sans l'héritage de ceux qui l'ont bâtie? Un petit pays arriéré, ce qui nous définit déjà parfaitement...

#égypte #égypteantique #égyptemoderne #histoired'amour #religion

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout