• Clem

Outre-temps, Livre 1 - Elisa M. Poggio

Outre-temps, Livre 1

Auteur : Elisa M. Poggio

Éditeur : Editions Plume Blanche (03/09/2019)

522 pages


Résumé :

Prune rêve de quitter notre monde pour explorer l'Outre-Temps. Mais

voilà que cette merveilleuse idée de voyage se transforme en fuite, le Gel sur ses talons.

Alors que la jeune fille pensait juste échapper à son quotidien, elle se retrouve au centre du drame qui s'apprête à déchirer les Temps et les plonger dans les ténèbres.

. . . . .


Avis :

Je me suis plongée dans Outre-temps avec d'énormes attentes et une grosse pensée pour Armelle (Les rêveries d'Isis) qui me l'a si chaudement recommandé, et dont l'avis figure au dos du roman. Je pense qu'il n'est jamais bon de trop attendre d'un livre, et ma lecture a été a double tranchant. J'ai en effet été très frustrée de ne pas l'apprécier à sa juste valeur; peut-être pas le bon moment… car malgré l'univers sublime, il m'a manqué quelque chose que je ne saurais expliquer moi-même !

L'univers imaginé par Elisa M. Poggio est simplement fascinant ! Tellement complexe, réfléchi, surprenant. Le début du roman est, de ce fait, légèrement lent car il y a beaucoup d'explications à donner, de personnages à mettre en place. J'ai tout de suite apprécié Prune et son envie d'évasion de cette vie si décevante : un père qui l'a abandonnée, une mère dont elle s'éloigne et une belle-famille exécrable. A côté de ça, Prune conserve son optimisme, car elle sait qu'à sa majorité elle pourra rejoindre sa marraine dans l'Outre-temps. Douce et généreuse, elle a pris l'habitude de récolter des trésors; objets trouvés en tout genre, au gré de ses balades. J'ai beaucoup aimé ce petit trait de caractère, cette jolie vision de la vie.

Vous l'aurez compris à la lecture du résumé, l'arrivée de Prune dans l'Outre-temps ne se déroule pas comme prévu et, c'est accompagnée de son voisin, Sandro, qu'elle traverse les différents temps. Il se passe énormément de choses dans ce roman, on n'a pas réellement le temps de reprendre notre souffle, les déconvenues s'enchainent à mesure que l'on prend connaissance de la menace qui pèse sur la jeune-fille.

Si Sandro et Prune sont parfois séparés, on suit en permanence les voies qu'ils empruntent. Au gré des rencontres qu'ils vont faire, des personnages de chaque temps (ou presque) vont se greffer à leur groupe. Prune grandit de ce qu'elle vit, elle apprend à communiquer avec ce qui l'entoure et en tire une grande force. Elle est prête à tout pour protéger ses amis, tout comme les plus faibles, et a une grande soif de justice.

J'ai beaucoup aimé voir les relations se créer, la confiance se gagner et les amitiés se consolider. Je suis totalement fan des expressions et des jurons de Léonie, la marraine de Prune. Celles-ci amènent un peu d'humour et du lumière.

Je pense qu'Outre temps peut plaire à tout âge, à condition d'aimer la magie (et les ogres) ! J'ai trouvé l'interprétation que fait Elisa des ogres très originale; modernes ou traditionnels, ils se nourrissent non pas de chair mais de l'essence de leur proie. Et une chose est sûre : il ne vaut mieux pas être traqué par un ogre !

Les personnages ont tous du relief, un vécu qui leur donne une consistance et affirme leur caractère. J'ai particulièrement apprécié découvrir celui d'Ophélie, jeune tisseuse qui se joint à Prune et Sandro, et la percevoir différemment au fil de ma lecture. Je suis également très intriguée par l'intendante, que j'espère bien retrouver dans le second tome.

Entre mondes merveilleux, disparitions, complots (mais que mijote donc ce Frédérick), luttes de pouvoirs et fin des temps, ce premier tome est extrêmement riche et nous laisse avec des questions plein la tête. Car la fin est, elle aussi, mystérieuse et nous donne envie de nous jeter sur le suivant, ne serait-ce que pour comprendre une phrase prononcée sur le tard. Pour ma part je vais attendre un peu avant d'enchainer, mais je suis très curieuse d'avoir des réponses à mes questions.

. . . . .