• Nadge

#PLIB2021 Alana et l'enfant vampire - Cordélia

#PLIB2021 Alana et l'enfant vampire - Cordélia

Auteur : Cordélia

Scrinéo

Parution : Avril 2020

Note : 3,5 / 5

220 pages

#ISBN9782367408651 #PLIB2021


Résumé éditeur :

Alana en a marre.

Ses parents et sa sœur sont encore partis gérer des conflits vampiriques sans elle !

Heureusement, sa meilleure copine Oli est là pour lui changer les idées : elle est persuadée que Joâo, le nouvel élève de leur classe, est un vampire !

Se pourrait-il qu’elle ait raison ? Et s’il leur révélait quelque chose d’encore plus terrible ?

Pour Alana, c’est l’occasion de prouver à sa famille qu’elle est capable de mener à bien une mission, malgré ses douleurs musculaires…


Avis lecteur :

Je venais de finir une lecture un peu "éprouvante" ou du moins très touchante, et j'avais besoin d'un roman frais pour me changer les idées.

Je me suis tournée naturellement vers Alana, qui fait parti des 25 sélectionnés du PLIB2021.


Il s'agit d'un roman jeunesse, qui comme son nom l'indique traite de vampire.

On se doute assez vite de qui est le vampire (ne serait-ce qu'en regardant la couverture). Là n'est pas le plus important, même si l'enquête est bien ficelée, avec quelques rebondissements.

A travers ce prétexte (sauvé des enfants vampires de leur "père"), l'auteur évoque de nombreux sujets d'actualité : le fait d'être rejeté quand on est différent (racisme), de se sentir inférieur à certains membres de sa famille, la maladie et le handicap, l'identité sexuelle ou bien le genre avec l'utilisation du "iel" (grammaire inclusive, qui je l'admets m'a un peu gêné dans la lecture, j'ai trouvé que cela alourdissait le texte, mais probablement parce que je n'ai pas assez l'habitude)... avec en fil rouge la tolérance. Ces thèmes sont peu abordés en littérature, c'est dommage. Mais pour le coup, il y en a peut être trop d'un coup et on ne les approfondi pas.

Au travers de personnages attachants et différents, l'auteur nous entraîne dans cette course contre la montre, où chacun devra se montrer forts.

Alana est un personnage attachant, avec sa faiblesse d'ado (qui ne se sépare jamais de son téléphone portable) mais aussi une belle force de caractère. Elle vit dans une famille de médiateur, c'est à dire des humains qui gèrent les conflits avec les vampires. J'aurais aimé en apprendre un peu plus sur eux. J'ai l'impression que ses proches ne prennent pas au sérieux sa maladie, cela m'a peiné. Mais au final, elle s'en sort bien!

J'ai aimé également sa relation avec sa grand-mère, cette idée de transmission.


Petit plus : une page de "ressources" à la fin, avec de nombreux liens pour approfondir les différents sujets abordés dans le roman ( handicap et validisme, transidentité et non-binarité, diversité). Très bonne initiative, ce roman s'adressant à un public jeune, il est important de pouvoir se forger une opinion par son même.


Ce roman (assez court) est destiné aux ado et pré-ado. On ne peut pas vraiment dire que je sois la "cible" de ce type de roman, mais j'ai passé un très bon moment.

Peu de violence, mais des sujets importants traités avec finesse et de façon adaptée à ce public (je dirais presque pédagogique).

Une plume fluide, simple et un message positif sur l'ouverture d'esprit et la diversité très agréable, avec des personnages modernes.