top of page
  • Photo du rédacteurClem

Pour une larme d'apache 2 - Dee L. Aniballe

~ Iris ~

Pour une larme d'apache - partie 2

Auteur : Dee L. Aniballe Editeur : BOOKELIS (18/01/2021)

492 pages

Résumé :

Liam peaufine son entraînement avec Gabriel, mais les choses se précipitent lorsqu’un ennemi pénètre dans leur repaire pour leur délivrer un message : l’Instance les attend au Château.

Afin de se préparer à cet affrontement, Liam rentre chez lui et confronte son père au sujet de James.

Des vérités éclatent. Mais l’heure n’est plus aux révélations…


Il n'y a pas de liberté pour ceux qui vivent dans la haine, Liam, lui dit tristement Gabriel. La passé ne doit pas t'entraver. Tu as le droit, et même le devoir, de t'en servir pour te transcender. Pour cela, tu n'as qu'un choix à faire : libère-toi de toi-même.

Avis :

Un dernier tome sur lequel je me suis jetée sans attendre après avoir terminé le quatrième. Un dernier tome tout aussi addictif que ses prédécesseurs. Un dernier tome qui confirme mon amour pour cette saga tellement extraordinaire et bien construite. Un dernier tome qui m'a fait passer par toutes les couleurs, d'autant plus que l'auteure est cruelle.

Je pense que cet avis sera relativement bref; je peine toujours autant à écrire des avis non spoilants et non répétitifs sur les tomes de saga, et on retrouve dans ce dernier opus toutes les qualités dont j'ai déjà fait mention dans les précédents : notamment des personnages et un univers de ouf.

Les dernières pièces du puzzle, qui nous aura donné tant de fil à retordre, ont enfin toutes retrouvé leur place. Et mon dieu que c'est dur ! La vérité n'est pas toujours bonne à apprendre et c'est certainement ce qu'on dû penser plusieurs des personnages d'Elodie au cours de leur existence. Pourtant, ce qu'ils ont traversé les a rendu plus forts, et surtout plus soudés que jamais. Ce qu'ils découvrent les ébranle mais leur permet aussi de s'accepter et d'avancer.

Dans cet ultime tome, en plus des réponses à toutes nos questions, on suit la bataille finale; les gentils contre les méchants. Enfin, c'est bien plus complexe que cela ! D'autant plus que certains semblent la jouer solo. Parfois, on a l'impression que tout est un immense gâchis, que les relations humaines sont si compliquées, qu'il n'est pas possible de cheminer paisiblement. La plume d'Elodie est percutante, elle décrit sublimement bien les relations, les rancœurs, la folie des hommes. Elle nous happe dans son monde et nous relâche un peu amoché et le cœur brisé.

Qu'est-ce que j'ai aimé ces ados. Qu'est-ce que j'ai aimé ces soldats, ces hommes profondément humains mais blessés, que l'on a pu considérer, l'espace d'un instant, comme les méchants de l'histoire. Qu'est-ce que j'ai aimé Gabriel et son immense sagesse, sa bonté et son éclat. Qu'est-ce que j'ai aimé cette notion d'équilibre, de choix, cette frontière si mince entre lumière et ténèbres. C'est fou comme le tissage du récit est fin et maitrisé. Comme un évènement peut générer une série de réactions en entrainant d'autres de plus en plus importantes, comme un raz de marée. Comme il est difficile de connaitre par avance ce qu'il va se passer, sans savoir si l'on peut influer ou non.

Je tire mon chapeau à Elodie pour son travail d'orfèvre, pour cette série faite de coups de cœur.


Si tu es malheureux des mots qu'on te jette, c'est que c'est toi qui les penses. Les mots ne blessent que si on leur accorde foi. [...] L'opinion des autres n'a rien à voir avec toi. Elle ne te concerne pas. Elle ne t'appartient pas.

Comments


bottom of page