• Clem

Sauvage - Melissa Scanu

Seirens

~ Sauvage ~

Auteur : Melissa Scanu

Éditeur : EDITIONS PLUME BLANCHE (04/05/2021)

282 pages

Résumé :

L'hiver s'est installé à Rénatia et Fey fête son premier anniversaire en tant que Seiren dans un état d'esprit mitigé. Garten lui manque plus qu'elle ne veut l'admettre. Arthur a pris ses distances. Tyfenn, en terre depuis deux mois, ne lui donne plus de nouvelles. L'entente entre Rénatia et Lamynte ne tient qu'à un fil à cause de la Baie de la Lune dont ils ne cessent de se disputer la propriété. Pourtant, cet endroit tant convoité semble renfermer un lourd et dangereux secret qu'il aurait mieux valu laisser dormir…


Avis :

Le second tome de Seirens nous laissait dans une situation apaisée, si bien que l'on aurait pu s'en tenir là si on le souhaitait. Pour ma part, j'étais curieuse d'en découvrir encore plus sur l'univers immergé de Melissa Scanu, d'en apprendre encore sur les Seirens, et plus particulièrement sur les métis nouvellement reconnus, fruits des amours de Rénatiennes et Lamynthiens.

J'ai adoré retrouver l'ambiance Rénatienne et le vocabulaire propre aux Seirens, qui commence à m'être si familier. La lecture a un petit côté addictif et, cette conclusion se dévore. Mais le comportement de Fey m'a encore une fois agacée (peut être est-ce mon grand âge qui parle).

Alors que je la pensais grandie par les épreuves qu'elle a traversé et la décision très mature qu'elle avait prise à l'issue du second volet, j'ai été un peu déçue de la retrouver inconstante et irréfléchie. Certes, c'est son caractère depuis le départ: elle fonce et réfléchit après, se laissant guider par ses impulsions, mais j'ai trouvé qu'elle se complaisait un peu dans son malheur, de façon un tantinet égoïste alors qu'elle est si bien entourée. Ah ! orgueil quand tu nous tiens ^^

Une grande partie du roman est donc centrée sur Fey, ses états d'âme et sa déchéance. Ce que j'ai apprécié dans ces passages, c'est le traitement de l'addiction. L'évocation des effets que peu avoir une substance altérant le comportement, et rendant celui qui l'absorbe accro. La honte et le déni qui en découlent et le cercle vicieux dans lequel on s'engage. Ce que j'ai moins apprécié, même si cela donne certainement un peu de piquant au récit, c'est le jeu du chat et de la souris qui s'établit à demi mot entre Fey et Garten. Le "je vois quelqu'un d'autre alors qu'il est évident que j'ai toujours des sentiments pour toi". On retombe à nouveau dans une sorte de trio, voire quatuor amoureux.

Ce n'est que sur la seconde partie du roman que les choses s'accélèrent et que Melissa Scanu nous concocte un final explosif. Explosif et super rapide. Il se passe énormément de choses dans les dernières pages, un nouveau complot voit le jour, ou plutôt se révèle car il semblerait qu'il se soit mis en marche depuis fort longtemps. Lorsque les légendes deviennent réalité, Fey est amenée à réinterpréter tous les évènements qui sont arrivés depuis la mort de ses parents.

Une jolie conclusion, qui allie romance, mystère et action. Un univers complet, dans lequel on s'immerge très facilement, et qui révèle encore quelques anecdotes à propos des différents peuples Seirens. Comme toujours, l'écrin est sublime, agrémenté de quelques dessins de Jean-Mathias Xavier, donnant vie aux personnages.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout