• Clem

Sur les ruines du passé - Blandine P. Martin

Eden, tome 3

Sur les ruines du passé

Auteur : Blandine P. Martin Éditeur : MILADY (04/04/2018)

231 pages


Résumé : Le GUN est tombé. Les habitants de Gemma organisent l’élection d’un gouvernement démocratique. Mais avant de se tourner vers l’avenir, il faut tirer un trait sur le passé et, pour cela, revenir sur Terre, où le GUN a abandonné tant de gens avant le grand départ. Drago y est envoyé pour organiser le sauvetage des réfugiés. Mais l’atterrissage se passe mal et sur Gemma on est bientôt sans nouvelles de lui et de son équipe. Aussitôt, un nouveau convoi s’organise, et cette fois Eden est de la partie. Bien décidée à secourir l’amour de sa vie, la jeune femme devra encore faire ses preuves, sur un monde en ruines dont certains survivants ont perdu jusqu’à leur humanité. La mission de sauvetage sur cette terre dévastée risque bien de tourner au traquenard…


Avis :

J'avais beaucoup aimé les deux premiers tomes de la saga Eden de Blandine P. Martin et ce dernier tome attendait sagement depuis sa sortie (beaucoup trop longtemps donc). Heureusement, le #BookLanta est passé par là et je me suis enfin plongée dans cette conclusion.

S'il m'a été un peu difficile de me replonger dans l'univers dystopique de l'auteure (de l'eau ayant coulé sous les ponts depuis), j'ai assez rapidement resitué les personnages et le gros de l'intrigue. Ce dernier tome n'a probablement pas la même saveur que si je l'avais lu directement après les autres, mais il m'a tout de même permis de passer un agréable moment de lecture et apporte une très belle conclusion à la trilogie.

Si vous avez apprécié les premiers opus d'Eden, celui-ci a tout pour vous plaire : un changement de décor avec un retour sur terre, une situation à priori apaisée qui ne manque pas de nous faire mentir, une romance qui aboutit enfin et que l'on savoure d'autant plus. Alors que le GUN a été renversé, il faut désormais reconstruire et restructurer Gemma; établir de nouvelles règles dans un souci d'égalité, et cela n'est pas forcément évident. D'autant plus lorsque ça implique de se comporter de manière impartiale avec les anciens dirigeants.

Des personnages toujours aussi addictifs : Sam, le petit génie qui parle de lui à la troisième personne et a un cœur gros comme ça, même s'il est assez peu présent ici; Emeric, désormais président, qui garde une certaine distance et fait figure d'autorité; Rudy, l'ancienne Alpha aux allures de poupée qui épaule Eden en toutes circonstances; Drago, le brun mystérieux qui, malgré ses comptes à régler avec son passé, baisse enfin sa garde; Henri, l'ancien mentor, toujours présent dans cette nouvelle vie, comme une figure paternelle, un ange gardien, mais qui aspire peut être à autre chose; et enfin Eden. Eden qui a tellement évolué depuis l'être froid et dénuée de sentiments qu'elle était au tout début. Eden qui a soif de réparer les erreurs du GUN et qui compose comme elle le peut avec des sentiments qu'elle n'a pas appris à gérer. Elle est toujours impulsive et tête brulée, ce qui ne l'aide pas dans ses fonctions officielles.

Le changement de décor et la découverte de ce qu'est devenue la Terre depuis l'exil des habitants de Gemma est intéressant. Cela permet de voir les effets dévastateurs qu'ont eu les hommes, à force de non-respect de la planète, de course au pouvoir, d'esprit dominateur et de guerres. Une situation fictive qui pourrait bien advenir un jour lointain. L'homme apparaît dans toute sa splendeur : égoïste et destructeur; l'altruisme et l'entraide sont des notions qu'il est plus difficile d'appliquer mais qui n'ont tout de même pas totalement disparues.

Assez peu de surprises dans l'intrigue mais des rebondissements et des choix déchirants. Si le roman est écrit du point de vue d'Eden, nous avons également droit à quelques chapitres version Drago. La relation entre les deux personnages est vraiment mignonne et a fait battre mon petit cœur de midinette. Ces deux combattants se retrouvent démunis lorsqu'il s'agit d'autre chose que de combat et de stratégie; mais l'alchimie entre eux est palpable et vient un moment où l'ont ne peut plus se voiler la face.

Une trilogie vraiment sympa, qui devrait ressusciter de ses cendres l'année prochaine, avec de jolies couvertures toutes neuves, en autoédition.

4 vues0 commentaire