• Clem

Systra - Marine Stengel

~ Systra ~

Première épreuve

Auteur : Marine Stengel

Editeur : EDITIONS PLUME BLANCHE (04/01/2022)

450 pages


Résumé :

Secouée par la violence des conditions climatiques, l’extinction de milliers d’espèces et l’épuisement de ses ressources, la Terre pousse un cri d’alarme. Face à cette détresse et dans un ultime espoir de survie, les humains instaurent de nouvelles dispositions sociales. Si l’Amérique voit apparaître des purges sanglantes, l’Europe, elle, annonce la création de la loi Systra. Callie nait dans ce monde-là. Fillette intelligente, aimée de ses parents, son destin bascule avec l’arrivée de cette petite sœur interdite, Kaya. Ainsi, la loi Systra s’applique : les enfants seront séparés, élevés loin des leurs, selon des mœurs bien différentes pour mieux se retrouver quelques années plus tard : le jour où elles devront s’affronter. Il ne doit en rester qu’une. L’autre doit s’éteindre. À tout jamais.


Avis :

Sorti en début d'année, Première épreuve est le premier volet de la saga Systra de Marine Stengel. Dans ma bibliothèque depuis un peu plus longtemps que ça, il était l'un des livres du pack 2022 qui m'attirait le plus. Cependant, ce n'est qu'en ce mois d'août que je l'ai finalement attaqué, et il m'a permis de valider une épreuve du #voilaletechallenge.

Un petit air de Hunger Games, il faut en convenir. Seulement ici nous ne sommes pas à Panem, nous sommes en France ! Dans une période futuriste mais pas si lointaine. Et les enfants / jeunes adultes ne s'entretuent pas pour le divertissement du peuple du Capitol mais pour avoir le droit de vivre. Si l'on retrouve également la notion de politique de l'enfant unique, qui a eu cours durant 35 ans en Chine, ici, les familles contrevenantes ne paient pas de taxes mais doivent faire un choix entre l'un de leur enfant ou, à défaut, les laisser d'affronter, à la majorité de l'aîné, dans une arène grandeur nature. L'enfant survivant pourra alors retrouver sa famille. Oui mais voilà, en attendant la majorité de l'un des enfants, les deux Systras (c'est ainsi que l'on nomme son frère ou sa sœur suite à l'action d'un roi Suédois si je ne me trompe pas) sont enlevés à leur famille et enfermés dans des instituts qui vont les former au combat ou les instruire.

Systra c'est une superbe dystopie, qui est naît de la situation climatique actuelle. La surpopulation, la surexploitation de la planète, l'extinction des espèces animales ont conduit les différents gouvernements à rendre des mesures radicales. Dans certains pays les personnes de plus de 60 ans se suicident pour laisser leur place, dans d'autres des mesures différentes ont été prises et en France, donc, si une famille a plus d'un seul enfant, les frères et sœurs sont éduqués dans la haine l'un de l'autre, jusqu'à leur Appel; c'est à dire le jour où l'un devra tuer l'autre.

Ce roman a été un joli coup de cœur. Je l'ai dévoré en cette période où ma concentration n'était pas toujours évidente. A peine l'ai-je ouvert que j'ai compris qu'il serait difficile de le lâcher ! Callie et Kaya ont quatre ans d'écart; tout pile. Lorsque la mère de Callie s'est retrouvée enceinte pour la seconde fois, les choses ont radicalement changé pour la petite fille, sans qu'elle comprendre pourquoi. Une chose était sûre : sa maman était malade, elle avait attrapé un virus qui lui faisait gonfler le ventre. A partir de là, Callie a dû apprendre à vivre autrement. Loin de sa famille et de cette petite sœur dont on l'a tenue éloignée mais pour laquelle elle nourrissait déjà de l'affection. Cette petite sœur qu'elle va devoir tuer si elle veut continuer à vivre.

L'auteure alterne les chapitres entre Callie et Kaya, nous dévoilant tour à tour certains de leurs souvenirs, mais surtout les conditions dans lesquelles elles sont respectivement élevées, l'endoctrinement qu'on leur impose et la maltraitance à laquelle elles sont soumises. Rapidement, nous nous rendons compte que les élèves qui ont été choisis pour leurs compétences intellectuelles, et ont interdiction de faire de l'exercice ou de se battre, semblent peu armés face à leur Systra combattant. Rapidement, nous comprenons également qu'il va être très difficile de refermer le livre avant d'en avoir tourné la dernière page.

Marine Stenger ne ménage pas ses efforts pour captiver et surprendre le lecteur ! On découvre d'abord avec intérêt les évolutions qui ont eu lieu depuis notre époque, mais surtout ce qui n'a pas changé : les puissants dirigent comme bon leur semble et le peuple subit. Puis, pris dans le compte à rebours de la majorité de Callie, nous ne voyons pas venir les retournements de situation ! Ce premier tome est totalement addictif ! Révoltant et passionnant. J'ai adoré les différents personnages, leur évolution au fil des pages, l'injustice qui se dessine et les capacités qu'ils vont puiser pour atteindre leur objectif. J'ai adoré devoir voir plus loin que ce qui semble se présenter au premier abord.

C'est systématique (ou presque), lorsqu'un livre me transporte, j'ai beaucoup de mal à trouver les mots pour en parler, pour lui rendre justice et pour ne rien dévoiler de l'intrigue. Je bouillonne encore des émotions qu'il a éveillé en moi. J'espère tout de même avoir attisé votre intérêt si vous êtes arrivés jusqu'ici. De l'action, de l'adrénaline, des surprises (pas toujours bonnes) et un second tome sur lequel on a envie de se jeter !

Systra est une très belle réussite en son genre.



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout