• Auré

Trois baisers - Katherine Pancol

Trois baisers


Auteure: Katherine Pancol

Editeur: Albin Michel

Résumé éditeur:


"Trois baisers, trois baisers et l homme caracole, libre, flamboyant, crachant du feu et des étoiles. Ses sens s affolent, il voit mille lucioles, des pains d épices, des incendies... Ils sont de retour, tous les personnages chers à Katherine Pancol et à ses lecteurs. Et ça crépite ! Les histoires se nouent, s'emmêlent, se tendent, éclatent, repartent. On craint le pire, on espère, on respire, on retient son souffle jusqu'à la dernière ligne. Des rencontres, des espoirs, des trahisons, des soupçons, des idylles qui surgissent sans prévenir. Et des baisers qui vont se poser là où on ne les attendait pas. Les vies sont chamboulées. Il faut tout recommencer. Ou tout remettre d'aplomb. On ne sait plus très bien. On n'est plus sur de rien. Chacun s'embarque dans de nouvelles aventures. Certains révèleront leur côté obscur, d'autres verront leur destin scellé, tous auront le coeur battant. « Partons dans un baiser pour un monde inconnu. » disait Alfred de Musset. Ce livre est un voyage."


Avis lecture:


Trois baisers est l’ouvrage qui vient clore la magnifique saga des yeux jaunes des crocodiles. J’ai découvert cette saga il y a plusieurs années et je suis immédiatement tombée sous le charme: de l’auteure, du style et surtout des personnages! Quelle tristesse quand j’ai tourné la dernière page des écureuils de Central Park sont tristes le lundi. L’impression étrange de devoir se séparer de certains membres de sa famille ou d’amis proches. Certains me prendront probablement pour une folle, d’autres me conviendront très bien ;-)

Quelques années après les yeux jaunes, Katherine Pancol sort une nouvelle trilogie, dérivée des yeux jaunes, les Muchachas, on y découvre la soeur cachée de Joséphine et sa sombre histoire familiale, et dans certains chapitres on retrouve Hortense, Gary et les autres. Mais le coeur n’y est pas et impossible de s’attacher à Stella comme aux autres. Une pièce rapportée, une personne à trop qui s’incruste dans notre vie bien rangée…

Puis il y a 2 ans, voilà que sort Trois Baisers, ce roman vient clore les 2 trilogies précédentes. J’ai hésité longuement, autant parce que j’avais été déçue des Muchachas que parce que le roman fait 850 pages… Mais je craque.


Alors maintenant vous attendez mon verdict, n’est-ce pas? Et bien, je n’ai pas eu la même sensation qu’avec les premiers mais je me demande si je n’avais pas idéalisé avec le temps… Mais j’ai tout de même été ravie de retrouver Hortense, Gary, Zoe, Junior et les autres. Ils m’avaient manqué! Ils ont tous leurs particularités qui les rend si attachants. Mon personnage préféré? Hortense! C’est une adorable peste qui cache avec son caractère bien trempé un coeur tendre et des grandes douleurs car elle ne s’est jamais remise de la mort de son père (ndlr: Les yeux jaunes des crocodiles).


J’ai toujours moins d’affection pour les personnages liés à la vie de Stella, excepté son fils qui m’a énormément touché.


Le parcours est semé d’embûches, c’est la vie de tout un chacun… mais nous avons ici une vraie fin à l’histoire et puis la fin que l’on souhaitait!!! Pour tous! Je ne suis vraiment pas déçue d’avoir fini la saga !


J’avais eu la chance de rencontrer Katherine Pancol lors d’une foire du livre et, même si l’attente a été interminable, je ne regrette pas, elle est vraiment adorable et nous avons eu une discussion enflammée au sujet d’Hortense, personnage que j’ai avoué adorer détester!

"La tromperie, c'est quand l'âme de l'être aimé en vous regarde plus, qu'elle va voir ailleurs. Le corps lui emboîte le pas. C'est l'âme qui dirige. C'est elle qu'il faut soigner quand on aime."
"Il faut plaindre les gens méchants, ils sont malheureux."
11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout