• Clem

Tu me manques - Harlan Coben

Tu me manques

Auteur : Harlan Coben Editeur : Pocket (mars 2016)

463 pages


Résumé :

Kat Donovan est flic à New York. Comme son père, comme son grand-père avant elle, presque comme une malédiction familiale.

Kat est jeune, plutôt mignonne, mais célibataire. Alors, quand la renversante Stacy, sa meilleure amie, l'inscrit sur un site de rencontres, Kat cède, se connecte, surfe… et tombe soudain sur Jeff, son premier amour. Celui qui l'a quittée sans un mot juste après le meurtre de son père, il y a dix-huit ans. Après un premier contact froid, étrange, le doute s'installe. Qui est-il vraiment ?

Au même moment, un adolescent vient lui faire des révélations troublantes. Des révélations qui télescopent les apparences, ébranlent les certitudes et font ressurgir un effroyable passé…


La beauté trouvait toujours refuge dans la laideur. En vérité, la beauté n'existait pas sans laideur. Comme il ne pourrait y avoir de lumière sans obscurité.

Avis :

Il dormait depuis fort longtemps dans ma bibliothèque celui-là. Aussi, quand l'occasion s'est présentée de faire une lecture commune avec plusieurs autres lectrices sur Instagram, je n'ai pas hésité. Je me suis plongée dans la vie de Kat Donovan comme ça, sans savoir ce qui m'attendait, et j'en suis bien contente car le résumé, que je lis à l'instant, dévoile pas mal d'éléments. Une très très chouette lecture, durant laquelle j'ai pu partager mes hypothèses les plus folles mais que j'ai, je l'avoue, fini avant les autres tant il me tardait de découvrir le dénouement.

Harlan Coben était l'un de mes auteurs fétiches, fut un temps. J'ai déjà lu 6 de ses livres (merci Babelio pour l'info) et, si je ne laissais pas d'avis sur mes lectures à cette période, j'en garde un assez bon souvenir. Avec Tu me manques, j'ai pu renouer avec la plume d'un auteur que j'appréciais et qui sait encore me séduire !

Une double enquête, passé / présent, des scènes mystérieuses qui posent une intrigue qui parait totalement déconnectée de la vie de Kat, et des personnages plutôt intéressants. Tu me manques a un effet page-turner et est très bien servi par son personnage féminin : Kat Donovan. La jeune-femme, détruite par la mort de son flic de père, alors qu'il était en service, n'a eu de cesse de découvrir la raison de ce meurtre. Sa vie personnelle est un vrai désastre, depuis que son fiancé l'a quittée, quelques temps après la mort de son paternel, il y a de cela 18 ans.

Kat est un personnage très touchant, entourée de personnes particulières mais uniques; que ce soit Aqua, ce prof de yoga qui se révèle représenter bien plus pour elle, ou Stacy, sa meilleure amie bombasse qui attire tous les regards mais a plus d'une corde à son arc. Déstabilisée par la mort du meurtrier de son père, les découvertes qu'elle fait sur ce terrible jour, et surtout, la réapparition supposé de son ex-fiancé dans sa vie, Kat se retrouve propulsée dans une course contre la montre pour retrouver une disparue et peut-être, des réponses à ses questions.

Malgré quelques petites incohérences, j'ai beaucoup apprécié le scénario concocté par Harlan Coben, sa manière de mettre un visage et une histoire sur les méchants et le côté personnel que l'affaire a pour l'enquêtrice. J'ai aimé être surprise par les personnages, notamment ce coéquipier un peu branleur qui se révèle étonnant.

Une plongée en apnée dans le quotidien d'une flic un peu asociale, où la force de caractère des personnages leur permet de se dépasser. C'est prenant, c'est déroutant, c'est triste et tragique à la fois. Ca parle d'amour, de ses bons comme de ses mauvais côtés, de non-dits et des conséquences qui en découlent. On aurait envie, une fois la dernière page tournée, de pouvoir suivre à nouveau Kat dans une autre enquête.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout