• Elsa

Qui ne tente rien - Jeffrey Archer

Qui ne tente rien


Jeffrey Archer

Les Escales

"N’accepte rien, bataille sur tout, ne crois personne. C’est la seule règle que je suis."

Ce qui, semble-t-il, fait la force des sagas de Jeffrey Archer est l’aspect romanesque. D’ailleurs, l’auteur prévient immédiatement : ceci n’est pas une enquête mais l’histoire des débuts d’un policier.


Contrairement aux habitués de l’auteur, cet aspect-là ne m’a pas séduite immédiatement. La première partie m’a parue assez lente et la succession de dossiers et de personnages ont failli avoir raison de moi... puis l’intérêt est arrivé en même temps que j’ai appris à connaître William, le personnage principal, et à mesure qu’une enquête capitale s’est détachée. Suivre les pérégrinations d’un jeune enquêteur partagé entre sa vie d’homme et ses premières affaires pour le service des biens était très agréable.

J’aurais d’ailleurs beaucoup aimé m’immerger encore plus dans cette unité spécialisée dans le trafic d’œuvres d’art. Cette partie était passionnante et n’a pas été assez développée à mon goût.

Le texte est fluide, bien écrit, agréablement british et tout est parfaitement pensé, mais l’histoire est présentée de façon assez plate, alors qu’il y aurait matière à façonner nombres d’aspérités pour aiguiser l’intérêt du lecteur. Il m’aura donc manqué quelques rebondissements.

Puisque cet opus est le premier d’une saga, je ne peux m’empêcher d’imaginer que ceux qui viendront seront moins introductifs et donc plus concentrés sur les aventures de William Warwick.

Un avis en demi-teinte qui n’engage que moi. Comme toujours, je vous invite à vous faire votre propre opinion, surtout si vous êtes friands de belles sagas.

#lesescales #jeffreyarcher #litterature #saga

5 vues0 commentaire