• Clem

Wild thing - Blandine P. Martin

Wild thing

Auteur : Blandine P. Martin Editeur : BLANDINE P. MARTIN (17/07/2020)

278 pages


Résumé :

Il aurait préféré mourir à la place d'un frère. Elle a mis sa vie de côté pour l'amour d'un fils. Deux âmes sœurs peuvent se croiser un milliard de fois sans même se voir, trop aveuglées par leur propre douleur. Et puis vient le temps d'une seconde chance. Rongé par son passé, il tente de ne pas sombrer. Vingt ans déjà qu'il porte le blouson des Wild Crows, sa seule famille. Pour eux, il est prêt à tout sacrifier. Quand l'une des filles du club se trouve menacée, le président le charge de veiller sur elle et son fils. Gale va devoir mettre de côté son indépendance au risque de se perdre lors de ce rapprochement forcé. Les secrets inavoués finissent toujours par éclater au grand jour. Face au danger qui rôde, les Wild Crows devront rappeler à tous que les corbeaux ne sont pas morts. Ils vont reprendre la place qui leur est due, même s'il faut pour cela renouer avec de vieux démons.


Avis :

Cela faisait un moment que Gale attendait dans ma bibliothèque et, alors que Blandine est actuellement en train d'écrire un spin off avec Xander, c'était le moment parfait pour l'en sortir. D'autant plus que pour le #delirechallengedete je devais lire une suite de saga.

Cela doit faire trois ans que j'ai côtoyé les Crows pour la dernière fois, autant dire que ça remonte et que les grandes lignes de l'intrigue n'étaient pas forcément toute fraiches dans ma tête. Aucun inquiétude de ce côté là, Blandine nous les rappelle par petite touche au fil du récit et tout les personnages, ou presque, nous sont devenus familiers.

Malheureusement, cette lecture a été quelque peu mitigée pour moi. Plusieurs raisons à cela je pense : une longue coupure avec les tomes précédents, mais aussi un état d'esprit qui n'était pas forcément le bon pour ce genre de lecture. J'ai pourtant retrouvé la très belle plume de l'auteure, qui a la capacité de raconter les faits de manière visuelle et délicate, toujours avec humour car c'est ce qui caractérise cette grande famille. J'ai également apprécié retrouver les Crows et savoir ce qu'ils sont tous devenus (certains sont plus présents que d'autres ici; par exemple, si on voit Jerry à plusieurs reprises, ce n'est pas le cas de Mona), ressentir à nouveau cet esprit de meute, de communauté unie et prête à tout pour les siens.

Pourtant, l'intrigue est lente. Si j'ai beaucoup aimé la relation entre Jenna et son fils, Jonas, les difficultés de l'adolescence (il ne me tarde franchement pas d'y être), les mots durs mais l'amour qui transparait malgré tout; si j'ai beaucoup aimé le lien entre Gale et Jonas, cette complicité qui étonne même Jenna, j'ai trouvé qu'il manquait quelque chose (même si je serai bien incapable de vous dire quoi).

Les Wild Crows se sont rangés après avoir subit des pertes et le nouveau président (Casey que j'aime toujours autant) gère tout d'une main de maitre. Oui mais voilà, il fallait que quelque chose cloche et ce quelque chose s'en prend au fils de Jenna et embarque à nouveau le club dans une affaire délicate. Certes cela dynamise l'intrigue mais ça avance tout doucement et parfois on trouve que c'est un peu gros. Plus gros que ce qu'ils ont déjà traversé ? Probablement pas, mais à l'instant où j'ai découvert ce tome, il m'a semblé que c'était plus tiré par les cheveux.

A côté de ça, j'ai adoré découvrir Gale et ses difficultés à surmonter la perte de son frère. Les joutes verbales et le jeu du chat et la souris auquel il joue avec Jenna, l'incompréhension qui existe entre eux.

Il y a du pour et du contre mais une chose est sûre, c'est toujours avec plaisir que je retrouve cette famille de cœur, il ne faudra juste pas qu'il y ait une fois de trop.

8 vues0 commentaire