top of page
  • Photo du rédacteurNadge

Ëldélaran tome 1 La clé - Mélodie Or

Ëldélaran tome 1 La clé - Mélodie Or

Auteur : Mélodie Or

L'Alsacienne Indépendante

Parution : Novembre 2020

Note : 4 / 5

331 pages


Résumé éditeur :

Depuis son harcèlement scolaire et une tentative d’enlèvement, Laurys Murakami n’est plus que l’ombre d’elle-même. Pour ne rien arranger, une voix étrange résonne dans sa tête à la moindre émotion forte.

Devient-elle folle ?

Sa rencontre avec Razül, le nouvel élève de sa classe, pourrait guérir certaines plaies… ou en rouvrir d’autres !

Cette lueur dorée qui s’éveille parfois dans ses iris, elle ne l’a pas rêvée. Pourquoi ne parvient-elle pas à le toucher sans souffrir le martyre ?

Afin de le découvrir, Laurys devra surmonter ses peurs, plonger dans son passé et accepter son héritage sans perdre de temps ; une ancienne créature s’apprête à assouvir sa vengeance et la jeune fille est le seul obstacle sur sa route.

Avis lecteur :

Nouveau voyage au Japon, avec Laurys, une jeune fille à fleur de peau, légèrement effacée, sauf quand elle pratique les arts martiaux, pour lesquels elle a un certain talent.

Elle a été adoptée et cherche ses racines, sa famille biologique.

Suite à des raisons personnelles évoquées dans le résumé, sa famille revient au Japon.


Les premières pages posent le cadre et les personnages, puis on se laisse totalement entraîner dans ces deux mondes parallèles, Astrah et la Terre. L'intrigue est bien pensée et très bien menée, avec de nombreux rebondissements et renversement de situations.

De nombreux personnages tournent autour du trio principal : Laurys, Razul avec son regard perçant et Kaname le beau goss du lycée, avec son côté bad boy. Ils ont tous leur part d'ombre et de faiblesse et c'est assez intéressant.

On retrouve aussi les affres de l'adolescence, les premiers émois amoureux, le rejet qui peut aller jusqu'au harcèlement moral et même physique.

J'ai aimé la relation atypique de Laurys et Razul, entre la protégée au sang royal et le gardien (qui est un dragon). Les émotions sont bien présentes, mais ne prennent pas trop de place dans l'histoire.

Une intrigue en fil rouge, avec la recherche de "la clé", même si j'avoue l'avoir trouvé assez rapidement.


On alterne entre fantastique, fantasy, créatures légendaires et romance, le tout étant savamment dosé. La plume de l'auteur est fluide.

Je me suis bien projetée dans le Japon, je pense qu'elle a du faire de nombreuse recherches, on ressent bien la culture nippone et cela a un côté immersif que j'adore.


Mention spéciale pour la couverture, juste magnifique.


Ce roman fantastique est assez addictif, et il va être difficile d'attendre la 2ème partie. L'univers créé par l'auteure est très bien pensé. Merci L'alsacienne indépendante pour cette découverte.

Un guerrier digne de ce nom se bat pour une cause juste et pour défendre des valeurs, certainement pas pour fanfaronner.
Astrah, monde parallèle imbriqué à la Terre. Grand royaume regorgeant de magie, à l'inverse de sa jumelle qui en est quasiment dépourvue depuis la Bataille des Mondes.
l'amour maternel octroyait aux êtres chers un de ces amours purs qui gonflait le cœur d'espoir.
Je suis juste un lycéen moi, je ne sais pas me battre contre ce genre de types. On n'est pas dans un manga!

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page