• Clem

100 jours de nuit - Elisa M. Poggio

100 jours de nuit

Auteur : Elisa M. Poggio Editeur : EDITIONS PLUME BLANCHE (02/08/2022)

222 pages


Résumé :

Depuis l’apparition de ces étranges dômes de brouillards, l’URSS et les États-Unis ont quitté l’espace des yeux pour se lancer dans une nouvelle forme de conquête. Mon frère a été choisi comme premier pilote à tenter une percée. Cet événement s’annonce déjà historique. Je suis si fière de lui. Mon héros. Notre héros, à tous. Enfin, ça, c’était juste avant qu’il découvre de terribles secrets… avant que le compte à rebours pour nos vies ne commence.


Avis :

J'ai choisi 100 jours de nuit dans mon pack Plume Blanche parce qu'il s'agissait d'un one shot et qu'il n'était pas très épais; un critère comme un autre ! Je n'attendais rien de particulier de ce roman et j'ai donc été très agréablement surprise par le récit de Elisa M. Poggio, dans lequel je me suis plongée sans lire le résumé.

Il s'agit d'un roman accessible aux plus jeunes, l'écriture est assez grosse et l'héroïne est elle-même une adolescente de 14 ans. En tant qu'adulte, j'ai pris tout autant de plaisir à le lire, bien qu'un peu déstabilisée, au premier abord, par le récit à la première personne du singulier (le résumé est un très bon exemple de ce que nous confie Gabrielle de son histoire).

J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteure aborde certains sujets, dont la manipulation par les médias ou encore la toute puissance de l'armée. L'originalité du roman, c'est qu'il se déroule dans notre monde, à une époque révolue (dans les années 60/70 il me semble, je ne retrouve pas la date exacte), mais évoque des faits dont nous n'avons pas connaissance. Le choix de la période est très intéressant car il justifie l'absence des moyens de communication modernes comme le portable ou internet, et explique la facilité avec laquelle la famille Mayfield se retrouve coupée du monde. Bien que… cela est peut-être toujours possible malgré les moyens actuels ?

Avec 100 jours de nuit, Elisa M. Poggio nous plonge dans un univers étonnant, dans lequel nous allons voir grandir les enfants Mayfield alors qu'ils se trouvent confrontés aux mensonges des adultes et à la manipulation de puissances qui les dépassent. Un univers étrangement réaliste et révoltant, où maitrise et puissance de l'Etat prime sur la vie d'une minorité. Entre guerre de pouvoir et peur de l'inconnu, tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins et Gabrielle va en faire la pénible découverte. De petite fille rêveuse et idéaliste, elle va devoir accepter l'inacceptable et se battre à hauteur de ses moyens pour préserver les siens, gagnant en maturité et en assurance au fil des pages.

C'est un récit prenant, surprenant qui aborde des sujets d'actualité en les transposant dans une autre période et en y ajoutant une pointe de fantastique : protection de la planète, rivalités entre états, abus des forces de l'ordre… peut-être est-ce pour ça qu'il résonne étrangement à mes oreilles. La conclusion est à hauteur du reste : pas forcément belle mais parfaitement réaliste, et c'est tout ce qui en fait la beauté.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout